Comparez les offres de crédit immobilier en toute simplicité

et trouvez la solution de financement idéale pour votre projet !

Je compare les meilleures offres !

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.

Les recommandations du HCSF continuent de faire parler

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 30 mars 2020 .
Temps de lecture : 2 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aider à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous nous rémunérons sur chacun de nos services.

signature de contrat

Afin de ralentir la frénésie d’emprunt immobilier qui s’est emparée des Français, le Haut conseil de la stabilité financière a émis quelques recommandations que les banques ont suivies, non sans grincer des dents. Par la voix de sa fondatrice, le groupement des courtiers s’est également montré dubitatif quant aux bienfaits de telles mesures.

Une attention louable, mais avec des conséquences qui peuvent être regrettables

En invitant les organismes de crédit à durcir leurs conditions d’octroi, le HCSF cherche avant tout à contenir la hausse du taux d’endettement des ménages.

En effet, avec la politique des taux bas prônée par la Banque Centrale européenne, le crédit est devenu très bon marché. Les ménages ont été plus enclins à contracter un emprunt immobilier ou un crédit à la consommation et les banques, dans un souci d’attirer de nouveaux clients, ont progressivement assoupli leurs conditions d’octroi.

Le volume de crédits octroyés a ainsi connu une hausse fulgurante, mais les craintes du HCSF demeurent néanmoins injustifiées. Les défauts de remboursement restent aujourd’hui très rares et le marché de l’immobilier a observé un dynamisme sans précédent.

Maintenant que le HCSF interdit aux banques de prêter à des ménages dont le taux d’endettement dépasserait les 33 % (plus d’un tiers du revenu serait consacré au remboursement), bon nombre d’aspirants à la propriété seront exclus du marché et ce sera tout le secteur de l’immobilier qui en pâtira.

Quel taux pour votre projet ?

Une baisse significative des constructions

Après les primo-accédants et les investisseurs en locatif, les victimes collatérales de ces nouvelles recommandations sont les professionnels du bâtiment.

Important On parle de 35 % à 40 % des porteurs de projet qui seraient privés de financement. Ceci entrainera non seulement une baisse des ventes des logements anciens, mais également une baisse considérable des mises en chantier.

Les recommandations du HCSF ont également amené certains organismes de crédit à prendre des décisions radicales comme refuser le financement d’investissements en locatif pour privilégier les acquisitions de résidences principales.

Sans le soutien des banques, les promoteurs immobiliers, de leur côté, devront puiser dans leurs fonds propres pour financer leur projet. Ceci aura aussi pour conséquence d’exclure du marché bon nombre d’acteurs.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.