Menu Rachat de Credit

L’endettement des pays émergents menace indéniablement le système financier mondial

Endettement des oays émergents menace système financier mondial

Le système financier mondial n’est toujours pas à l’abri d’une nouvelle crise. C’est ce qu’a annoncé l’ex-gouverneur de la Banque de France en constatant le niveau d’endettement des pays émergents, qui n’a encore été jamais atteint lors des décennies précédentes. Mais qui met tous les pays, émergents comme développés, devant une situation pour le moins préoccupante.

Lire la suite...

L’atonie de la consommation des ménages français perdure cet été

Atonie de consommation des ménages perdure

Les dépenses des ménages français ont affiché une évolution quelque peu irrégulière en début d’année pour finalement ralentir durant l’été, avec tout juste 0,1% de hausse en juillet. Touchant presque tous les secteurs, ce ralentissement n’est bénéfique ni pour les entrepreneurs et commerçants ni pour le gouvernement. Ce dernier appréhende en effet des impacts sur la croissance du pays.

Lire la suite...

Certains ménages islandais croulent encore sous des dettes toxiques

Des ménages islandais sous dettes toxiques

La crise bancaire islandaise en 2008 a provoqué des effets néfastes à de nombreux foyers locaux. Ces derniers se retrouvent, depuis, étouffés par des prêts toxiques qu’ils ont enclenchés pour certains projets. Bon nombre de ménages ont été contraints de se séparer de leur logement malgré certaines décisions prises par la juridiction.

Lire la suite...

L’endettement des ménages marocains a été mis en examen par la Banque centrale

Endettement des ménages marocains mise en examen par banque centrale

La Banque centrale a effectué une analyse concernant les dettes de la population marocaine. L’étude s’est portée notamment sur le volume de crédits à la consommation et son évolution, le profil des bénéficiaires et la répartition des prêts accordés. Il s’avère que le taux d’endettement est resté quasi stable depuis trois ans.

Lire la suite...

L’évolution future de la consommation des ménages inquiète les économistes

Economistes inquiets sur situation de consommation des ménages

À la lecture du rapport publié par l’Insee concernant la consommation des ménages en biens au troisième trimestre, les experts redoutent l’atonie de la croissance économique nationale pour cette année. En effet, après un premier semestre décevant, le rebond attendu n’a pas eu lieu. Pire, le rythme de progression de cet indicateur clé a diminué à 0,1 %.

Lire la suite...

Le pouvoir d’achat des Français s’est notablement amenuisé en un an

pouvoir d'achat amenuisé en un an

L’inflation menace le pouvoir d’achat de la population, c’est dans la logique des choses. C’est ce que les ménages français sont en train de subir à en croire les chiffres publiés dernièrement par l’Insee. Les prix à la consommation ont en effet augmenté de 2, 3% en un an, provenant principalement de la hausse du coût d’énergie et des produits frais.

Lire la suite...

Un ralentissement de la croissance au deuxième trimestre 2018

Alors que de l’autre côté de l’Atlantique, la croissance pour le deuxième trimestre 2018 atteint 4,1 % en rythme annualisé, celui de l’Hexagone s’est limité à 0,2 %, en dessous de la moyenne trimestrielle de 2017 (0,7 %). Dans la continuité du début d’année, la consommation et le PIB national ont faibli.

Lire la suite...

Les Français s’accrochent aux produits immobiliers et d’épargne

monnaie euros et mini maison

Les Français ont toujours été de nature prudents en termes de placement. D’ailleurs, ils préfèrent miser sur des investissements assez peu rémunéré, mais assuré que de se lancer dans un produit à forte potentialité, mais risqué. Ainsi, la majorité d’entre eux, toutes classes de revenus confondues, s’accrochent aux produits immobiliers et d’épargnes réglementées.

Lire la suite...

La Chine affiche une économie au point mort

paysage de Shangai

Juillet dernier a été le théâtre d’un nouvel essoufflement de l’économie chinoise. La situation périlleuse que traverse le pays provient principalement de la guerre commerciale à laquelle il s’est engagé avec les États-Unis. Quelques solutions seraient en cours d’élaboration en vue de stimuler les activités, voire relancer sa croissance.

Lire la suite...

Le gouvernement s’apprête à revoir la hausse de la CSG pour apaiser les tensions

 document salaire

Depuis le mois de janvier dernier, la Contribution sociale généralisée augmentera de 1,7 point. Ce qui n’est pas forcément bien accueilli par les contribuables, surtout les retraités qui en sont prélevés à taux plein. Face aux mécontentements, Matignon prévoit un geste apaisant pour l’automne prochain. Une correction, pour ainsi dire, d’une partie du dispositif.

Lire la suite...

Les établissements enregistrent une forte croissance des crédits accordés aux Français

un couple en consultation bancaire

Les chiffres publiés par la banque de France ont démontré que le montant des prêts accordés aux Français a augmenté de près de 6% sur une période de douze mois. Cette croissance a été essentiellement déclenchée par le volume remarquable des crédits immobiliers octroyés par les établissements financiers de l’Hexagone.

Lire la suite...

Les prêts immobiliers sont de plus en plus accessibles… mais peut-être pas sans risque

 Contrat immo et mini maison

Face à la hausse des prix de l’immobilier et la réforme de certaines aides publiques destinées à faciliter l’accession à la propriété, les ménages qui cherchent à acheter un logement se retrouvent démunis. Heureusement pour eux, les banques et autres organismes de crédit facilitent de plus en plus l’accès à un prêt, promettant des taux moindres ou encore une échéance plus longue.

Lire la suite...

Au Maroc, le taux d’endettement de la population augmente

 monnaie dirham

Le dernier bilan de la Banque centrale marocaine Al-Maghrib concernant la stabilité de l’économie vient de paraître. Il montre que l’endettement des ménages au Maroc est en augmentation par rapport à l’année passée avec des encours s’élevant à 323 milliards de dirhams, soit une hausse de +4,4 %. La dette des particuliers représente donc maintenant presque un tiers du PIB.

Lire la suite...

La croissance est timide en France

 Graphique et pieces pour économie

Selon les chiffres publiés par l’INSEE, au cours du deuxième trimestre, la croissance n’a été que de 0,2 % en France. C’est donc presque identique par rapport aux trois premiers mois de l’année et bien inférieur à ce que l’on a connu en 2017. Et si les choses continuent ainsi, ce sera un petit 1,3 % sur l’année. Le gouvernement risque d’avoir des difficultés pour atteindre l’objectif de 2 % pour cette année.

Lire la suite...

Les conditions de rachat de crédits plus attractives au second semestre 2018

gestion de rachat de credits

181 123 dossiers ont été déposés auprès des commissions de la Banque de France en 2017. Ce chiffre, en repli de 5 % sur un an, permet à la France d’afficher un des taux d’endettement les plus faibles du continent. Pourtant, un grand nombre de ménages se retrouvent encore trop souvent en situation de fragilité financière. Des solutions de redressement doivent par conséquent être mises en place, entre autres le rachat de prêts.

Lire la suite...

Le pouvoir d’achat immobilier en baisse dans 10 des plus grandes villes de France

 mini caddie et maison

Les taux d’intérêt toujours très bas, auxquels s’ajoutent les décotes accordées pour les banques ne suffisent pas à compenser la flambée des prix des biens, surtout dans les grandes agglomérations. Notre baromètre semestriel concernant le pouvoir d’achat immobilier montre ainsi que sur les 20 plus grandes villes françaises, seules huit affichent une hausse pour cet indicateur-clé.

Lire la suite...

L’endettement chez les ménages prend de l’ampleur, mais la situation est sous contrôle

 un ménage endetté

C’est un fait, les ménages français ont de plus en plus recours au crédit. Si d’emblée, l’affirmation peut faire peur, du fait de la progression de l’endettement, la situation n’est pas aussi catastrophique qu’elle n’y paraît, bien au contraire. C’est le contexte actuel, avec les banques qui réduisent de plus en plus leur taux, qui est propice à l’emprunt.

Lire la suite...

La Banque de France appelle à poursuivre les efforts pour l’inclusion bancaire

monnaie euros

Les offres bancaires dédiées aux personnes en situation de fragilité financière se multiplient, et le nombre de Français qui en bénéficient augmente. Mais selon le dernier rapport annuel l’Observatoire de l’inclusion bancaire, le déploiement de ces services d’« inclusion bancaire » reste insuffisant. L’OIB appelle les établissements bancaires et associations à déployer des efforts supplémentaires pour atteindre le maximum de clients éligibles au dispositif.

Lire la suite...

La numérisation de certaines opérations bancaires contribue à réduire le surendettement

 Opérations bancaires

Le surendettement est en baisse en France. Cette situation due essentiellement au durcissement des conditions de prêt, est également favorisée par la dématérialisation des services bancaires. La révolution amorcée dans les années 2000 conduit à une digitalisation de la plupart des opérations complexes, y compris la procédure de regroupement de crédits, qui aide les ménages à optimiser leur budget.

Lire la suite...

Comme les opérations bancaires classiques, le rachat de crédits se digitalise

 Une femme en pleine operation bancaire

L’essor d’internet et du digital au cours des deux dernières décennies a bouleversé le modèle des banques. En 10 ans à peine, le pourcentage de contacts réalisés en ligne entre les acteurs du marché et leurs clients est passé de 31 % à 86 %. Comme les opérations classiques, le rachat de prêt peut désormais se faire à distance.

Lire la suite...

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Exemple de client : L'opération de regroupement de crédits en cours présentée ci-dessus s'effectue à l'aide d'un rachat de crédits au taux d'intérêt variable de 3,75% pendant les 12 premiers mois, puis un taux variable mensuellement indexé sur l’Euribor 1 mois + 2,95% (hors assurance, hors frais) capé +1% pendant 7 ans, révisable trimestriellement en fonction de l'Euribor 3 mois. Pour un prêt de 211 123 € sur une durée de 300 mois : vous remboursez 300 mensualités de 1 085 € (hors assurance facultative). Taux Effectif Global de 3,44% (TEG), soit un coût total du crédit de : 88 154,88 €. Le coût total du crédit et le TEG indiqués ont été calculés sur l’hypothèse d’un déblocage en une seule fois de la totalité du Crédit et de l’absence d’exercice par l’Emprunteur d’une option du crédit ou d’un remboursement par anticipation. Le TEG tient compte du montant prévisionnel des intérêts, des frais de dossier, d’une estimation des frais d’acte et des honoraires de l’intermédiaire du crédit nécessaires à l’octroi du Crédit. Il a été calculé en considération, d’une part du taux d’intérêt appliqué pour la première période indiquée et d’autre part, de celui qui serait applicable à l’issue de cette première période, pour la durée prévisionnelle restante, sur la base de l’Euribor 1 mois moyen connu à la date d’émission de l’Offre majorée de l’élément fixe. A titre d’information, l’élément variable basé sur l’Euribor 1 mois calculé à la date d’émission de l’Offre est de 0,0060%. L'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de 14 jours pour accepter son crédit.

Opération financée par : GE Money Bank.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top