Menu Rachat de Credit

Comme les opérations bancaires classiques, le rachat de crédits se digitalise

 Une femme en pleine operation bancaire

L’essor d’internet et du digital au cours des deux dernières décennies a bouleversé le modèle des banques. En 10 ans à peine, le pourcentage de contacts réalisés en ligne entre les acteurs du marché et leurs clients est passé de 31 % à 86 %. Comme les opérations classiques, le rachat de prêt peut désormais se faire à distance.

Lire la suite...

L’encours de crédits immobiliers en France a triplé depuis 2000

 Sous et mini maison

Le dynamisme du marché immobilier en France se reflète sur les chiffres des prêts logements. En effet, depuis 2000, ceux-ci ont crû de pratiquement 200 %. Et selon le dernier rapport de la Banque de France, la production a atteint un niveau record en mai, à 971 milliards d’euros, en hausse de plus de 4 milliards d’euros. Si le rythme actuel se maintient, l’encours pourrait franchir la barre des 1000 milliards d’euros début 2019.

Lire la suite...

Le secteur financier français menacé par l’endettement du privé

 Evaluation de risques de crédits

Deux fois par an, la Banque de France procède à l’évaluation des risques auxquels s’expose le secteur financier français. Outre trois facteurs relativement faciles à gérer, l’endettement du privé constitue le danger majeur. Il semble que la propension des ménages français à recourir aux crédits accroît le risque d’une crise à moyen terme.

Lire la suite...

La première cause de surendettement est du à la souscription de crédits

 ménage endetté

Un article publié par le professeur d’économie Michel Mouillart fait état d’un maintien à haut niveau du nombre des ménages français surendettés, notamment les foyers à revenus modestes. Son étude révèle également que les crédits à la consommation constituent la plus grosse partie des dettes de Français qui se trouvent dans cette situation.

Lire la suite...

La consommation des Français remonte après une baisse en avril

Hausse d'une courbe

Selon les chiffres récemment publiés par l’INSEE, la consommation des ménages est repartie à la hausse après une baisse de -1,8 % au cours du mois d’avril et cela concerne de nombreux domaines. D’autre part, la dette publique a presque atteint les 98 % du PIB pour s’établir à 2 255,3 milliards d’euros.

Lire la suite...

La négociation de regroupement de crédits avec des garanties supplémentaires

 Gestion des garanties sur contrat

Pour ceux qui ont plusieurs emprunts en cours, regrouper les prêts pour n’en avoir qu’un seul et bénéficier d’une rallonge du délai de paiement constituent un moyen efficace pour aérer leur budget. Néanmoins, les banques et organismes de crédit peuvent refuser cette opération pour diverses raisons. Les garanties se présentent alors comme un atout de taille pour négocier.

Lire la suite...

Les aides ne suffisent pas à contenter les Français

 Monnaie euro sortant d'un portefeuille

Grévistes, râleurs, casseurs… Véritable paradoxe, selon les sondages, les Français ne sont pas « contents » alors qu’ils reçoivent beaucoup d’aides. Chaque année, la France dépense près de 1 100 milliards d’euros, presque l’équivalent de 50 % du produit intérieur brut, sous forme d’aides, dont 759,5 milliards en aides sociales, soit 32 % du PIB.

Lire la suite...

Baisse de 0,6 % du pouvoir d’achat des Français au premier trimestre 2018

 Calculs du pouvoir d'achat

D’après l’Insee, les ménages ont perdu 0,6 % de pouvoir d’achat au premier trimestre 2018 après une hausse très modérée (+0,1 %) en fin 2017. Ce repli est dû principalement à la hausse des taxes et impôts prévue par le budget 2018. Deux facteurs expliquent ce phénomène : la hausse de la CSG et l’inflation.

Lire la suite...

Le patrimoine des Américains boosté par l’immobilier

propriétaire americaine

Au premier trimestre 2018, pour la première fois de son histoire, le patrimoine moyen des ménages américains et des organismes à but non lucratif a dépassé les 100 000 milliards de dollars aux États-Unis, en hausse de 1 000 milliards par rapport au trimestre précédent. Cette progression s’explique notamment par la flambée des prix immobiliers.

Lire la suite...

Une hausse généralisée des prix de l’immobilier en Europe

Hausse des prix par graphiques

Les prix de l’immobilier ne cessent de monter dans toute l’Europe depuis quelques mois. Le marché français progresse toutefois plus vite que celui des autres États européens. Les conditions d’emprunt attractives offertes par les banques et les taux appliqués aux prêts qui restent au plus bas, mais aussi le contexte économique favorable, continuent malgré tout d’encourager les investissements.

Lire la suite...

Une baisse record du surendettement en France

Individus en bonhommes de papier et pièces euros

Pour l’année 2017, la Banque de France note un recul sensible du nombre annuel de dossiers de surendettement déclarés recevables. Par rapport à 2014, la diminution atteint 13 %, qui correspondent à 30 000 dossiers. Après la crise financière qui a causé une hausse de 30 % entre 2007 et 2011, c’est la première fois que l’institution observe un recul aussi marqué.

Lire la suite...

Le surendettement n’est pas une fatalité

Documents et mini maison

Confrontés à des difficultés financières, beaucoup de Français en sont réduits à souscrire un nouveau crédit pour rembourser le précédent. Et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’ils se retrouvent piégés dans le cycle infernal du surendettement. Avant d’atteindre le point de non-retour, il faudrait savoir dire « Stop ! » et arrêter l’hémorragie.

Lire la suite...

Un redressement du marché immobilier et de l’endettement des ménages au Canada

Paysage immobilier Canada

Selon une étude publiée dans la Revue du système financier, le marché immobilier a été identifié comme l’un des premiers facteurs de fragilisation du système financier au Canada. Des mesures ont été prises pour mieux contenir les dangers qu’il représente. Par ailleurs, deux autres éléments à risque – l’endettement des ménages et la cybercriminalité – sont également placés sous surveillance.

Lire la suite...

L’immobilier constitue la première richesse des ménages américains

Couple americain devant leur demeure

La majeure partie du patrimoine des Américains est constituée d’immobilier. L’endettement des ménages est, pour sa part, en recul après une vague d’emprunts destinés à l’acquisition des biens détruits par les catastrophes naturelles successives de l’année dernière. Selon le rapport de la Réserve Fédérale, la valeur nette des actifs a augmenté de 1 000 milliards de dollars au premier trimestre.

Lire la suite...

Les banques en ligne proposent des opérations de rachat de crédit en ligne

 Usage de banque en ligne

Ces dernières années, les banques en ligne ont pris une place grandissante dans le paysage financier hexagonal. En effet, alors qu’elles ont longtemps été considérées comme des banques secondaires, 22 % des Français détenaient en fin 2016 un compte dans ce type d’établissement et 28 % projetaient d’en ouvrir un à court terme. Désormais, nombreux sont ceux qui souscrivent un prêt immobilier ou effectuent un rachat de crédits à distance.

Lire la suite...

Il est toujours intéressant de faire racheter ses dettes en 2018

 Un couple en gestion des dettes

Pour les ménages désireux de faire racheter leurs dettes, les taux d’intérêt actuels sont particulièrement intéressants. Toutefois, une telle opération ne doit pas se décider à la légère. Une bonne préparation s’avère indispensable, pour évaluer la pertinence du projet d’une part, et maximiser le gain d’autre part.

Lire la suite...

LOA et LLD, deux types de dettes intégrables dans un rachat de crédits

 Signature sur contrat de location de voitures

Faire racheter ses crédits devient de plus en plus courant pour alléger ses mensualités et retrouver un peu de pouvoir d’achat. Différents types de dettes peuvent être incluses dans une telle opération, comme les emprunts immobiliers, les prêts à la consommation, les retards de loyer ou d’impôts, les découverts bancaires, de même que les contrats de LOA et de LLD.

Lire la suite...

La solution à la baisse des revenus des seniors

Un couple en revue de leurs revenus

Les seniors qui détiennent plusieurs crédits de différente nature et à des taux différents peuvent les faire racheter afin de simplifier la gestion de leurs finances et alléger leurs mensualités. Comme la souscription d’un nouvel emprunt, l’emprunteur doit s’adresser à un établissement capable de lui proposer une offre de financement adaptée à son profil et à sa situation.

Lire la suite...

Le surendettement continue de reculer en France

Un couple en situation d'endettement

Le surendettement recule en France sous l’effet de la chute des taux d’intérêt combinée au durcissement de la réglementation encadrant l’activité des établissements de crédit. Ainsi, d’après les résultats d’une récente étude, le nombre de dossiers déclarés recevables par les commissions de la Banque de France en 2017 est de 13 % inférieur à celui de 2014. Cette baisse correspondant à 30 000 dossiers par an.

Lire la suite...

Le surendettement demeure problématique dans la Sarthe

 Gestion de l'endettement

Une baisse significative du taux de surendettement a été enregistrée, pour la troisième année consécutive, dans la Sarthe. Selon les chiffres avancés par la Banque de France, la situation a bien évolué dans ce département comparé à l’ensemble de la région Pays de la Loire. La réalité n’est toutefois pas aussi encourageante, puisque le surendettement reste préoccupant.

Lire la suite...

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Exemple de client : L'opération de regroupement de crédits en cours présentée ci-dessus s'effectue à l'aide d'un rachat de crédits au taux d'intérêt variable de 3,75% pendant les 12 premiers mois, puis un taux variable mensuellement indexé sur l’Euribor 1 mois + 2,95% (hors assurance, hors frais) capé +1% pendant 7 ans, révisable trimestriellement en fonction de l'Euribor 3 mois. Pour un prêt de 211 123 € sur une durée de 300 mois : vous remboursez 300 mensualités de 1 085 € (hors assurance facultative). Taux Effectif Global de 3,44% (TEG), soit un coût total du crédit de : 88 154,88 €. Le coût total du crédit et le TEG indiqués ont été calculés sur l’hypothèse d’un déblocage en une seule fois de la totalité du Crédit et de l’absence d’exercice par l’Emprunteur d’une option du crédit ou d’un remboursement par anticipation. Le TEG tient compte du montant prévisionnel des intérêts, des frais de dossier, d’une estimation des frais d’acte et des honoraires de l’intermédiaire du crédit nécessaires à l’octroi du Crédit. Il a été calculé en considération, d’une part du taux d’intérêt appliqué pour la première période indiquée et d’autre part, de celui qui serait applicable à l’issue de cette première période, pour la durée prévisionnelle restante, sur la base de l’Euribor 1 mois moyen connu à la date d’émission de l’Offre majorée de l’élément fixe. A titre d’information, l’élément variable basé sur l’Euribor 1 mois calculé à la date d’émission de l’Offre est de 0,0060%. L'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de 14 jours pour accepter son crédit.

Opération financée par : GE Money Bank.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top