Quand le coronavirus bouleverse le mode de consommation

femme affaire qui calcule

La pandémie de covid-19 et le confinement qui a suivi ont bouleversé le quotidien et le mode de vie des Français, à bien des égards. Le fait de rester cloitré leur a fait découvrir un autre style de vie, une manière différente de consommer qu’ils jugent plus saine et qu’ils comptent poursuivre après le déconfinement. Toutefois, les inquiétudes sur la situation financière subsistent.

Les 27 pays membres de l’UE tentent chacun de revitaliser leurs économies en attendant le plan de relance massif

calculatrice

Les gouvernements des pays membres de l’Union européenne font face à une forte récession suite à l’arrêt des activités économiques depuis le mois de mars 2020. Avec le ralentissement de l’épidémie du coronavirus, les dirigeants de chaque État tentent, chacun de leur côté, de relancer l’économie de leurs pays par la mise en place de mesures de soutien.

Les locataires inquiets pour l’évolution de leur situation financière

calculatrice et argent

La crise du Covid-19 et ses répercussions économiques, liées notamment au confinement, affectent le moral des Français. En difficulté, les entreprises ont dû mettre 10,8 millions de salariés en chômage partiel. S’y ajoutent les travailleurs indépendants qui ne peuvent pas exercer normalement leur activité. Les locataires ou candidats à la location sont particulièrement inquiets.

Coronavirus : propriétaires et locataires new-yorkais ont le couteau sous la gorge

Masque médical sur lequel est écrit coronavirus en rouge devant des pièces de monnaie

Les victimes de la pandémie de covid-19 se multiplient, sur le plan sanitaire, mais également sur le plan financier. À New York, ce sont les locataires qui ont lancé leur cri de détresse. Ils disent être en incapacité totale d’assumer leur loyer à cause de l’arrêt de leur activité. Les petits propriétaires se tournent vers les autorités publiques pour trouver une solution.

Quand le coronavirus exclut certains profils du marché immobilier

 pile de pieces

Comme tout le monde le sait, depuis mi-mars, toutes les entreprises en France (ou presque) sont à l’arrêt. Le chômage partiel concerne la quasi-totalité des salariés. Avec la baisse de revenus que celui-ci entraîne, fatalement, les projets immobiliers sont en suspens pour bon nombre de travailleurs, en particulier ceux qui ne disposent pas de patrimoine pouvant servir d’apport personnel.

Risque de crise financière à cause de l’explosion du taux de chômage

femme qui est licenciee

Aux États-Unis comme dans le reste du monde, la pandémie du Covid-19 fait des milliers de victimes. Mais ses effets indirects sont tout aussi dramatiques. À la mi-avril, 22 millions de chômeurs étaient recensés à travers le pays. Pour une population fortement endettée, le risque est de ne plus pouvoir honorer les remboursements, entraînant une crise financière.

L’annulation des dettes des entreprises et de certains États évoquée pour éviter une crise économique mondiale

bureau avec calculatrice ordinateur

La crise sanitaire provoquée par la pandémie de coronavirus menace la survie de milliers d’entreprises, et même certains États aux revenus faibles et lourdement endettés. Pour éviter une « catastrophe », certains éminents économistes recommandent l’annulation de la dette, mesure que le président de la République a déjà évoquée.

Le calme et la verdure font désormais partie des critères de recherche des futurs acheteurs immobiliers

vue du ciel adelaide

D’après les résultats des études réalisées dernièrement auprès des ménages, le calme et la verdure font désormais partie des critères de recherche des futurs acheteurs immobiliers. Au cours de ces deux derniers mois, où les Français sont obligés de se confiner, ceux qui ont des projets immobiliers ont eu l’occasion de revoir leurs priorités pour l’achat d’un bien. En tout cas, 7 sur 10 personnes interrogées sont bien décidées à reprendre sans tarder leurs projets dès que possible.

Impact inégal de la crise sanitaire sur les différents segments du marché immobilier

calcul budget et billets

En France comme dans le reste du monde, les professionnels de l’immobilier anticipent une contraction de l’activité. Son ampleur dépendra de la durée de la crise et de la rapidité avec laquelle la confiance des ménages et des entreprises reviendra. Par ailleurs, les différents segments ne seront pas impactés de la même manière.

Coronavirus : les aides de l’État se multiplient

femme facture

Le mois d’avril a été tragique. La France a ainsi enregistré plus de 20 000 morts, et dans le monde, ce sont plus de 200 000 personnes qui ont succombé au coronavirus. Avec plus de la moitié de l’Humanité confinée, l’économie mondiale s’effondre. Pour faire face aux conséquences financières de cette crise sanitaire, Emmanuel Macron a proposé plusieurs aides à destination des Français et d’autres pays.

Une prime exceptionnelle pour les Français en situation de précarité

 argent pieces et billets

Le confinement mis en place à cause de l’épidémie de coronavirus touche tous les Français, mais encore plus durement les personnes en situation de précarité. Sans domicile fixe, sans emplois, percevant des revenus modestes… peinent à subvenir à leurs besoins quotidiens. Le chef de l’État a promis des aides pour ces publics fragilisés.

Après-confinement : les Français gagneraient à procéder à un regroupement de crédits

pile de monnaie

Pour le moment, les Français sont invités à rester chez eux, le confinement devant se poursuivre au moins jusqu’au 11 mai. Pendant ce temps, les ménages sont en train d’épuiser leurs réserves, tout en ayant des échéances à respecter. Les professionnels du secteur financier leur conseillent de regrouper leurs crédits pour bénéficier d’une facilité de paiement.

Plus de deux Français sur trois pensent que le coronavirus va rogner encore plus leur pouvoir d’achat

billets et calculatrice

En cette période de confinement, les Français retiennent leur souffle, dans tous les sens du terme. Cloitrés chez eux, ils ne s’autorisent que de rares moments de sortie, dans leur jardin ou pour aller faire des courses essentielles. Et aujourd’hui, d’autres préoccupations apparaissent. Certains se projettent vers la période d’après-crise, mais l’avenir s’annonce encore nébuleux.

La dépression menace l’économie de la zone euro

 fleuriste au travail

Crise sanitaire oblige, le confinement total est appliqué dans presque tous les pays de la zone euro. Ceci entraîne une baisse significative des activités économiques, même si chaque État membre a déjà mis en place des dispositifs destinés à soutenir les entreprises et la population. Faute de pouvoir maîtriser la propagation du Covid -19, les gouvernements n’ont d’autres choix que de limiter les impacts négatifs de la crise sur l’économie. Cependant, selon l’analyse de certains experts, la menace d’une grande dépression plane sur le continent.

L’endettement des ménages devient préoccupant au Maroc

banque a casablanca

Au Maroc, les crédits à taux bas semblent une aubaine pour les emprunteurs. Cette conjoncture favorable leur offre les moyens de concrétiser leurs projets et les encourage à consommer, ce qui constitue un levier de croissance non négligeable pour un pays. Mais lorsque la dette des ménages s’accroît de manière inquiétante, l’accès facile au crédit commence à devenir problématique, et les autorités sont appelées à réagir.

La dette des ménages représente 100 % du PIB au Canada

homme qui calcule

Au Canada, la dette des ménages a enregistré une hausse de +30 % au cours de cette dernière décennie et représente environ 100 % du PIB. Cette situation pourrait aggraver l’impact de la crise sanitaire sur son économie déjà fragilisé par la baisse brutale du prix du pétrole et le ralentissement économique mondial, d’après l’analyse de Pimco, le plus important fonds obligataire américain. Ayant déjà mis en place des mesures de soutien aux entreprises et à la population, le gouvernement canadien pourrait faire face à une récession économique prolongée.

La BCE lance un plan d’urgence de 750 milliards d’euros face à la crise du coronavirus

drapeau europeen

Avec la propagation de la pandémie de coronavirus et les mesures de confinement mises en place dans de nombreux pays, l’économie tourne au ralenti en Europe. Pour limiter l’impact de la crise sanitaire, la Banque centrale européenne (BCE) a annoncé le rachat de dettes publiques et privées pour un total de 750 milliards d’euros.

La réticence des Américains à utiliser l’argent liquide risque d’aggraver leur endettement

Personne faisant les comptes sur une calculatrice.

Depuis peu, les États-Unis sont devenus l’épicentre de l’épidémie du Covid-19. Tout est mis en œuvre pour ralentir, voire stopper la propagation du virus. Les billets de banque sont considérés par beaucoup, à juste titre, comme un vecteur de la maladie. Ainsi, les Américains veillent à minimiser l’emploi du cash, au risque d’aggraver leur endettement avec les solutions alternatives.

Boom de la dette publique en perspective pour la France

famille avec des problemes financiers

De nombreux pays de l’Union européenne ont pris des mesures de confinement en réponse à la propagation du coronavirus. Mais cette décision entraîne un ralentissement économique tel, que la présidente de la BCE anticipe une récession de 5 % dans la zone euro. Un tel scénario va avoir un impact lourd sur les finances publiques de la France.

La Sarthe présente un bilan positif concernant le surendettement

vue de la ville du mans

Avec un taux de chômage élevé, la Sarthe figure parmi les départements les plus pauvres de l’Hexagone. Toutefois, les cas de surendettement y sont à la baisse sur les cinq dernières années. La commission de surendettement enregistre un repli de -40 % du nombre de saisines au cours de cette période.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.