Comment faire face à la hausse annoncée des tarifs bancaires ?

Hausse tarifs bancaires

Cette année, les banques pourraient réviser à la hausse les prix de certains de leurs services, voire de facturer ceux jusqu’à présent gratuits. Un nouveau coup dur pour le porte-monnaie des ménages français qui, pour éviter de puiser dans leur bas de laine, n’ont nul autre choix que d’apprendre à bien gérer leurs finances.

Une conjoncture qui rend pessimistes les ménages

Les ménages pessimistes

L'Institut d'émission (Iedom) vient de rendre publique sa note trimestrielle sur les tendances conjoncturelles, et le tableau n’est pas rose. Le chômage repart à la hausse, après un net repli au cours du trimestre précédent. La détérioration du climat économique devrait peser lourd, notamment sur la trésorerie des particuliers, malgré la reprise de la consommation. Le surendettement guette ainsi de nombreux ménages.

Le regroupement de crédit s’élargit aux autres formes d’emprunts

Multiplier les crédits pour financer ses plaisirs et les regrouper pour faciliter la gestion de ses comptes

Actuellement, les taux directeurs de la BCE sont au plus bas. Et ils ne sont pas prêts de repartir à la hausse dans les prochains mois. En effet, l’objectif de Mario Draghi est de stimuler l’inflation dans la zone euro, et de la maintenir à environ 2 %. Le moment est donc propice pour les détenteurs d’un prêt de se lancer dans un rachat de crédit. À ce sujet, il faut savoir qu’une telle opération n’est pas exclusivement réservée aux prêts immobiliers, puisque tout type de crédit peut être racheté.

calculez votre nouvelle mensualité
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
déposez votre demande
de prêt
Jusqu’à -60%*
sur vos mensualités avec le
rachat de crédits !
je compare les offres
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Exemple de client : L'opération de regroupement de crédits en cours présentée ci-dessus s'effectue à l'aide d'un rachat de crédits au taux d'intérêt variable de 3,75% pendant les 12 premiers mois, puis un taux variable mensuellement indexé sur l’Euribor 1 mois + 2,95% (hors assurance, hors frais) capé +1% pendant 7 ans, révisable trimestriellement en fonction de l'Euribor 3 mois. Pour un prêt de 211 123 € sur une durée de 300 mois : vous remboursez 300 mensualités de 1 085 € (hors assurance facultative). Taux Effectif Global de 3,44% (TEG), soit un coût total du crédit de : 88 154,88 €. Le coût total du crédit et le TEG indiqués ont été calculés sur l’hypothèse d’un déblocage en une seule fois de la totalité du Crédit et de l’absence d’exercice par l’Emprunteur d’une option du crédit ou d’un remboursement par anticipation. Le TEG tient compte du montant prévisionnel des intérêts, des frais de dossier, d’une estimation des frais d’acte et des honoraires de l’intermédiaire du crédit nécessaires à l’octroi du Crédit. Il a été calculé en considération, d’une part du taux d’intérêt appliqué pour la première période indiquée et d’autre part, de celui qui serait applicable à l’issue de cette première période, pour la durée prévisionnelle restante, sur la base de l’Euribor 1 mois moyen connu à la date d’émission de l’Offre majorée de l’élément fixe. A titre d’information, l’élément variable basé sur l’Euribor 1 mois calculé à la date d’émission de l’Offre est de 0,0060%. L'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de 14 jours pour accepter son crédit.

Opération financée par : GE Money Bank.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.