Chômage et rachat de crédit

Chômage et rachat de crédit

Le rachat de crédit, une solution aux déséquilibres budgétaires occasionnés par le chômage

Le chômage frappe souvent de manière inattendue des personnes, mariées ou en concubinage, qui sont susceptibles de posséder plusieurs crédits. La charge de crédits qui était adaptée aux revenus de la personne concernée lors de la période antérieure au chômage ne l’est parfois plus.

Il en résulte des difficultés à faire face aux crédits en cours, à limiter ses découverts bancaires, à gérer les dépenses de la vie courante, à payer ses impôts…

Un regroupement de l’ensemble des crédits en cours correspond à la mise en adéquation de ses revenus qui ont diminué et de ses charges, crédits ou loyers qui sont au contraire restés stables. Ce rachat de crédit permet de réduire jusqu’à 60% le montant de ses mensualités afin de rééquilibrer son budget.

Je réduis mes mensualités

En quoi consiste un rachat de crédit dans le cas du chômage ?

Les banques spécialisées en rachat de crédits font leur proposition de rachat de crédit à partir du salaire existant dans le couple. Les indemnités de chômage, qui ne constituent pas un revenu pérenne du point de vue des banques, ne sont pas prises en compte, et participent seulement à augmenter le reste à vivre.

La commission de surendettement peut être saisie mais dans les faits, seule une personne qui n’est pas en mesure de racheter l’ensemble de ses crédits y est admissible. Le surendettement commence là ou le rachat de crédits n’est plus possible.

Dans le cas d’un rachat de crédit, le regroupement partiel de ses crédits est à éviter : le rachat de l’ensemble de ses crédits doit permettre d’atteindre un seuil d’endettement de 35 % (voire 40 % si le reste à vivre reste important).

Le rachat de crédits pour chômeur selon les situations

Si vous êtes en situation de chômage et célibataire, l’accord d’un organisme de crédit pour regrouper vos prêts sera difficile à obtenir. Tournez-vous vers vos proches, sollicitez de l’aide. Ne restez pas seul avec vos difficultés financières. Si elle ne peut pas effectuer un regroupement, votre banque actuelle peut peut-être vous accorder des facilités de paiement, suspendre un temps une échéance, etc. Dialoguez pour trouver des solutions.

Si vous êtes en situation de chômage et en couple, alors une issue favorable peut être trouvée plus facilement pour votre rachat de crédits. En effet, parce que la banque recherche l'assurance que vous puissiez rembourser les nouvelles mensualités qui peuvent éventuellement vous être attribuées, elle sera sensible au fait que vous ne soyez pas seul.

Si votre conjoint (marié, en concubinage ou en union-libre) dispose d’un revenu fixe, alors déclarez-le comme emprunteur principal. L'analyse de votre dossier pour l'obtention d'un regroupement de prêts prendra en compte les revenus du foyer (emprunteur et co-emprunteur) et aura ainsi bien plus de chances d’aboutir. Votre conjoint deviendra alors solidaire de vos dettes. Obtenir une restructuration dépend de nombreux paramètres.

Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
top

Découvrez votre taux personnalisé

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.