Comparez les offres de crédit immobilier en toute simplicité

et trouvez la solution de financement idéale pour votre projet !

Je compare les meilleures offres !

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.

Les valeurs bancaires françaises et européennes malmenées en Bourse

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 27 septembre 2018 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aider à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous nous rémunérons sur chacun de nos services.

Valeurs bancaires françaises européennes malmenées en Bourse

En douze mois, les valeurs des grandes banques françaises et européennes sont en repli, et figurent même parmi les baisses les plus importantes des principaux indices boursiers. Pourtant, d’après un analyste de Fitch Ratings, l’activité soutenue sur le marché du prêt est favorable aux prêteurs. Par ailleurs, l’investissement repart, et la gestion d’actifs ainsi que l’assurance se portent bien. Enfin, les établissements affichent un bilan solide, leurs fonds propres ayant même augmenté de 100 % au cours de la décennie.

Quel taux pour votre projet ?

Décrochage généralisé des grandes banques

Important Toutes les grandes enseignes sont touchées par le décrochage en Bourse observé depuis un an.

Côté français, le titre de Société Générale a chuté de 22 %, tandis que celui de BNP Paribas a perdu 18 %, presque autant que celui de Crédit Agricole (-17 %). Natixis s’en sort mieux avec « seulement » -8 %.

Selon un analyste du courtier allemand Berenberg, la hausse du bénéfice par action est bridée par des « pressions cycliques ». Malgré le dynamisme du crédit, les marges des banques sur ce produit restent limitées, tandis que le risque lié au prêt est sous-estimé.

Par ailleurs, les revenus des banques françaises reposent largement sur les ventes croisées et les commissions perçues notamment sur la gestion d’actifs et l’assurance. Leur position sur des segments plus rémunérateurs est en danger, face à de nouveaux concurrents qui maîtrisent les dernières technologies et alors que les contraintes réglementaires s’alourdissent. Autant de facteurs qui pèsent sur leurs marges. Enfin, il estime que la capitalisation des banques françaises est trop faible par rapport à leur levier financier et à un calcul crédit risqué.

Quel taux pour votre projet ?

Plusieurs obstacles à d’éventuels rapprochements

De leur côté, les analystes d’UBS redoutent l’impact du niveau faible des taux d’intérêt sur la rentabilité des banques, et ce, d’autant que le volume de renégociations de crédits reste élevé. Ils évoquent également le risque pays (Italie, Turquie, Espagne) et l’insuffisance des provisions, qui se situent à environ 50 % de leur moyenne de long terme. Enfin, les plans de réductions de coûts sont jugés inefficaces par les investisseurs, alors que la transformation digitale implique des dépenses colossales.

De nombreux établissements pourraient opérer une fusion, entre autres en Allemagne, en Italie et en Autriche, caractérisés par un marché trop large. Ils citent notamment Barclays, Commerzbank, Deutsche Bank, Société Générale, Standchart et Unicredit.

Néanmoins, d’après l’expert de Fitch Ratings, l’Europe ne possède pas d’Union bancaire, ce qui pourrait compliquer d’éventuels rapprochements. En effet, une banque ne pourra faire revenir au siège l’excédent de trésorerie d’une filiale étrangère, et les achats à l’étranger devront être comptabilisés en opérations transfrontalières, accroissant en conséquence les exigences de fonds propres.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.