Menu Crédit immobilier

Un bien immobilier est-il encore rentable après déduction des impôts ?

 Calcul de rentabilité d'un bien immobilier

Pour les propriétaires de bien immobilier en locatif, connaitre la rentabilité de leur propriété est une question importante. Il est ainsi essentiel de se concentrer sur l’évaluation de cette rentabilité, en procédant à un calcul qui puisse donner une idée précise du profit qui pourra être généré par la propriété.

Une propriété transformée en bien immobilier locatif doit générer un rendement, dont la somme correspond au montant perçu par le bailleur une fois que les charges auront été payées. Le principe est fondé sur le même système qu’un produit d’épargne, à la seule différence que les bénéfices tirés par le propriétaire proviennent des loyers qu’il perçoit.

Ainsi, pour calculer le rendement brut de son bien immobilier, un propriétaire doit d’abord connaitre le prix de revient de sa propriété. Cela inclut toutes les dépenses qu’il a engagées pour rendre l’achat de la propriété effective : le prix du bien immobilier, la totalité des frais qu’il a payés à l’agence immobilière, les charges financières liées aux emprunts bancaires, les frais de notaire, et aussi des éventuels travaux qu’il aurait pu effectuer en vue de la remise en état de la propriété.

Comment cela se calcule-t-il ?

Une fois que le propriétaire ait déduit toutes les charges afférentes à son bien, la somme qui lui restera sera qualifiée comme étant le rendement de son bien immobilier. Afin d’en comprendre plus facilement le mode de calcul, il sera plus simple de prendre exemple sur l’évaluation du rendement s’un compte livret A.

Ainsi, si une personne dépose une somme de 100 euros sur un compte livret A souscrit avec 2% d’intérêt annuel, cela veut dire que tous les ans, la somme qu’elle a déposée fructifiera de 2% de son montant. Le placement de 100 euros qu’il a effectué a donc pu lui fournir 2 euros de rendement par an.

Un investissement immobilier adopte les mêmes règles de fonctionnement, à la seule différence que dans ce cas, le rendement ne provient pas d’un quelconque intérêt, mais des loyers qui seront versés par les locataires.

Que reste-t-il après l’impôt ?

Une fois que toutes les charges ont été déduites, le propriétaire connaîtra la valeur du rendement brut de sa propriété. Mais la rentabilité nette du bien ne sera connue qu’après déduction des impôts. C’est en effet le montant exact qui reviendra proprement au propriétaire.

Tous les bailleurs ne peuvent pas obtenir une rentabilité équivalente, car le montant du rendement des propriétés va dépendre essentiellement de la situation fiscale et du profil de chaque propriétaire. En outre, un propriétaire bailleur qui bénéficie d’un cadre fiscal lui permettant de jouir d’un abattement fiscal peut s’attendre à davantage de rendement que d’autres qui ne se trouvent pas dans le même cas.

En outre, il existe une liste de dispositifs permettant aux propriétaires de jouir de nombreux avantages fiscaux, à l’exemple de :

  • La loi Pinel qui accorde une tolérance au déficit foncier
  • Le régime LMNP ou Louer Meublé Non Professionnel qui permet de modifier la rentabilité du bien.

Ainsi, grâce aux avantages fiscaux procurés par ces différents dispositifs, la rentabilité brute d’un bien peut aller jusqu’à 4%, tandis que le rendement net d’une propriété peut atteindre les 6%.

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.