Les logements existants sont insuffisants pour la grande majorité des Français

banlieue de paris

La Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) a réalisé une étude sur le problème de logements en France. Ce sondage indique entre autres que 67 % de la population française sont préoccupés par la question. À l’approche des présidentielles 2022, les interrogés estiment que le sujet est trop peu évoqué au cours des débats publics.

Le 3 mars dernier, une étude sur les besoins et attentes en matière de logement des Français a été publiée. Initiée par la FPI, l’enquête montre que le secteur immobilier national fait face à quelques difficultés. Les sondés sont en effet nombreux à avoir indiqué leur mécontentement vis-à-vis de leur situation résidentielle. Entre autres, 41 % d’entre eux affirment que leur domicile représente un problème au quotidien.

Les avis mitigés se retrouvent chez les propriétaires en quête d’un bien mais aussi chez les locataires. Selon l’enquête de la FPI, 82 % estiment que la situation relative au secteur immobilier s’est détériorée. Ils s’appuient sur leur ressenti depuis plusieurs années.

Quel taux pour votre projet ?

Les prix des logements inquiètent les Français

Au total, plus de 3 000 participants ont répondu à l’enquête de la FPI, avec l’appui de l’institut Elabe. Les résultats dénotent d’un malaise partagé par de nombreux Français. Parmi eux, 82 % ont révélé avoir du mal pour rechercher un logement à acquérir. Le coefficient augmente à 88 % concernant ceux qui souhaitent trouver une location.

En réponse à ce chiffre, une personne sur trois a dû consentir à prendre un domicile non satisfaisant. Enfin, un individu sur cinq avoue être revenu vivre dans le logement de ses parents par manque de choix convenable. Qu’importe leur intention de recherche, 32 % des sondés affirment que le coût d’un logement constitue le premier paramètre à considérer. Ce qui peut expliquer que de nombreux Français souscrivent des contrats de crédit immobilier.

Les raisons soulevées expliquant leur situation concernant aussi bien les tarifs pratiqués sur le marché que les logements eux-mêmes. Ainsi, 76 % des participants affirment que le nombre de maisons construites actuellement est insuffisant. 67 % pensent, eux, qu’il faut plus de logements.

Le logement n’est pas une question prioritaire

Lors du sondage, certaines questions concernaient l’avis des Français sur l’état du secteur immobilier. Si beaucoup pensent qu’il est déjà peu satisfaisant, les appréhensions quant à l’avenir sont elles aussi pessimistes. En effet, pour 71 % des personnes interrogées, le marché des biens sera de plus en plus mauvais au fil des années.

Aussi, un parallèle a été fait entre la situation de l’immobilier et les débats avant les élections présidentielles à venir. Actuellement, les principales préoccupations des discussions de ces événements sont :

  • La santé ;
  • La capacité d’achat d’un ménage en termes de biens et services ;
  • La sécurité.

Les résultats ont ainsi démontré que les sondés sont nombreux à déplorer que les problèmes liés à l’immobilier soient secondaires. Pourtant, il s’agit d’une thématique directement en lien avec le pouvoir d’achat.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.