Les Français n’ont jamais été aussi nombreux à vouloir acquérir leurs premiers logements

personnes souritant après l'acquisition de logement

Ce constat sort d’une étude menée dans l’Hexagone en mars 2022. Elle indique que le nombre de personnes souhaitant devenir propriétaires de leurs premiers logements a augmenté. Et ce, en dépit des conditions qui durcissent chez les banques. Les candidats à la propriété sont majoritairement constitués par des cadres et des individus de moins de 35 ans.

L’étude a été réalisée entre le 15 et le 16 mars 2022 par BVA pour le compte de la plateforme Drimki. 1 439 personnes ont été sollicitées dans ce cadre, des Français ayant plus de 25 ans. L’investigation s’est portée sur leurs projets dans les douze prochains mois. Les résultats révèlent que l’envie de devenir propriétaire reste présente. Le nombre de personnes souhaitant faire l’acquisition de leurs premiers logements a même crû. Un repli a toutefois été constaté pour l’appétence aux investissements immobiliers. De plus, les conditions ne sont pas favorables à tous les candidats. Les banques ont en effet révisé certaines de leurs mesures.

Quel taux pour votre projet ?

Un recul pour les projets d’investissement et de résidences secondaires

Les envies de devenir propriétaire demeurent chez les Français. C’est en tout cas la situation que révèle l’indicateur Drimki pour le premier trimestre 2022. Pour concrétiser leur projet, ils devront faire face à la hausse du taux d’emprunt pour le prêt immobilier. Les règles d’octroi d’un crédit ont également fait l’objet d’une modification chez les banques. Certains établissements ont choisi de diminuer le taux d’usure.

L’étude de Drimki dénote déjà une diminution des envies d’investissement. Sur les personnes interrogées et ayant un projet dans les douze prochains moins, seuls 15 % envisagent d’investir dans l’immobilier. Cette proportion était de 18 % en novembre 2021. Un recul a également été observé pour les personnes qui souhaitent vendre leurs logements pour en acquérir un nouveau. Elles représentaient 31 % des participants à l’enquête, ce chiffre dénote une chute de 5 points.

Concernant les résidences secondaires, 4 % des Français envisagent d’en acheter dans les douze mois à venir. Là encore, une diminution de 3 points a eu lieu comparé à celui de novembre 2021.

Quel taux pour votre projet ?

Des Français plus confiants après l’allègement des restrictions sanitaires

Le nombre de Français qui sont intéressés par un projet immobilier se stabilise toutefois. 16 % des participants au sondage souhaitent le réaliser dans l’année à venir. Parmi eux, 34 % sont des cadres et 32 % sont constitués par des personnes de moins de 35 ans. Les Franciliens sont toujours nombreux à envisager une acquisition immobilière. Ils représentent 20 % des personnes ayant un projet immobilier dans les douze prochains mois. Les candidats des autres régions françaises sont représentés à 15 %.

L’étude montre également que les primo-accédants deviennent de plus en plus nombreux. 44 % des participants qui ont un projet dans les douze prochains mois réfléchissent à l’acquisition de leurs premiers logements. Ce chiffre traduit une croissance de 8 points comparé à celui de novembre 2021. Parmi ces personnes, 57 % gagnent moins de 2 500 euros par mois. 72 % sont âgés de 25 à 34 ans. Le groupe réunit par ailleurs 34 % de Franciliens et 47 % de personnes vivant en province.

D’après les auteurs, cet intérêt pour l’immobilier vient en partie de l’allègement des mesures sanitaires. Pour beaucoup, cet assouplissement est le signe d’une amélioration de la situation. Ils n’hésitent donc pas à se projeter sur l’avenir.


J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.