Ces villes étudiantes où l’achat est plus rentable comparé à la location

aménagement étudiant

La plateforme MeilleursAgents a mené une étude dans les villes françaises les plus plébiscitées par les étudiants. L’objectif est de déterminer l’option la plus intéressante entre l’achat et la location d’un studio. Les résultats montrent que dans certaines communes, il est préférable d’acheter directement. Le prix du bien peut en effet être amorti en moins de deux ans.

Il est d’usage chez les étudiants de chercher un logement à louer au moment où ils entament leurs études supérieures. La plateforme MeilleursAgents s’est alors posée une question : cette option est-elle la plus avantageuse ? Une investigation a été menée pour obtenir une réponse. Les données collectées indiquent que la location n’est pas toujours le meilleur investissement. Dans certaines localités, un étudiant gagne davantage à acheter un studio. L’amortissement prend en effet moins de temps qu’on pourrait le penser. La durée n’excède pas deux ans dans des endroits comme Mulhouse ou Nevers. Pour la plupart des villes étudiantes, le bien est même rentabilisé en moins de cinq ans.

Quel taux pour votre projet ?

Une durée d’amortissement se situant entre 18 et 25 mois

Mulhouse, Nevers ou Montluçon se trouvent parmi les villes étudiantes où il est plus intéressant d’acheter plutôt que de louer. À Mulhouse, un studio de 25 m2 coûte en moyenne 29 550 euros. Le loyer moyen pour un bien identique est de 417,70 euros. Avec l’achat, l’acquéreur peut rentabiliser son investissement en 18 mois seulement.

La durée de l’amortissement est de 21 mois pour Nevers. Pour le même bien que précédemment, il faut payer en moyenne 23 050 euros à l’achat. Belfort affiche un coût moyen de 32 125 euros pour le même logement, l’achat peut ainsi être amorti en 23 mois. Les étudiants comptent pour 8,1 % de sa population et le loyer est de 391,40 euros en moyenne.

Montluçon propose pour sa part un prix moyen de 20 150 euros pour un studio de 25 m2. Il pourra être rentabilisé en 24 mois. Boulogne-sur-Mer se trouve également dans la liste de ces villes où l’achat revient moins cher sur le court terme. Sa population est constituée à 10 % d’étudiants. Un studio de 25 m2 est proposé à 37 325 euros en moyenne dans cette commune. L’acquisition peut être amortie en 25 mois.

L’étude réalisée par MeilleursAgents repose sur l’idée que l’acquéreur effectue un prêt immobilier. En France, il est aussi possible de compter sur des aides comme le ptz (Prêt à taux zéro). Ce dispositif est accessible dès lors que le logement remplit les conditions imposées.

Quel taux pour votre projet ?

Un investissement complexe dans les zones tendues

Selon MeilleursAgents, l’achat d’un studio de 25 m2 est rentabilisé en moins de 5 ans dans 78 % des villes étudiantes. En d’autres mots, il faut moins de 5 ans pour rembourser l’intégralité du crédit immobilier. Certaines localités restent néanmoins peu accessibles et plus intéressantes à la location sur le court terme. C’est notamment le cas dans les zones affectées par une tension locative. Versailles en est un exemple où il faut 8 ans et 11 mois pour amortir l’achat d’un studio.

La durée de l’amortissement dépasse généralement cinq ans dans les grandes aires urbaines comme Bordeaux, Toulouse ou Lyon. La situation est identique en Île-de-France.

La question mérite néanmoins d’être étudiée au préalable,

Souligne la responsable des études économiques de MeilleursAgents. Bien souvent, les familles pensent directement à la location sans se demander si l’achat est pertinent. Les données renseignées sont obtenues à la suite d’une investigation menée dans les 100 plus grandes villes étudiantes de l’Hexagone. Il s’agit de communes qui comptent au moins 300 000 habitants et 5 % d’étudiants parmi leur population. Dans ces localités, le prix moyen pour un studio est de 78 000 euros.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.