Ces astuces pour diminuer le coût de votre crédit

tirelire et modèle de maison

Avec la hausse des taux des crédits immobiliers, il peut être plus difficile de boucler le financement de son projet d’achat. Il existe pourtant des solutions permettant de réduire le coût de votre crédit, notamment le recours aux prêts règlementés.

Les taux des crédits immobiliers poursuivent leur hausse. Pour ce mois de juin, les taux moyens constatés par Meilleurtaux se situent à : 1,42% sur 15 ans, 1,54% sur 20 ans et 1,68% sur 25 ans, soit une augmentation d’environ 50 à 60 points de base en 6 mois. Cette remontée des taux peut compliquer l'accès la propriété de certains ménages.

S’il est possible de faire appel à la générosité de ses proches pour gonfler son apport personnel par exemple au moyen d’une donation ou d’un prêt familial, qui ne devra pas dépasser le taux d'usure (2,40% jusqu’au 1er juillet), il existe aussi d'autres astuces qui peuvent contribuer à réduire le coût de son crédit. Le PTZ, le prêt action logement ou la prime accession sont autant d’options à envisager pour espérer voir son projet aboutir.

Quel taux pour votre projet ?

Se renseigner sur les prêts immobiliers règlementés

Plusieurs types de prêts réglementés permettent d’accéder à la propriété en bénéficiant de crédit à taux fortement réduit. Cependant, les conditions d’octroi de ces derniers sont généralement restreintes et concernent principalement les ménages modestes. C’est le cas par exemple du PTZ ou prêt à taux zéro. Comme son nom l’indique, c’est un prêt sans intérêts. Il est accordé en complément d'un autre prêt pour acheter ou construire un logement.

Si vous travaillez dans une entreprise du secteur privé non agricole, de plus de 10 salariés, sachez que vous pouvez peut-être prétendre au prêt action logement. Anciennement connu sous le nom de « prêt patronal », ce prêt affiche un taux d'intérêt fixé à 0,50% depuis le 1er septembre 2020 (1% auparavant). Accessible sous conditions de revenus, son montant est plafonné à 40 000 euros, à condition de ne pas dépasser 40% du coût total de l'opération. Ce prêt est remboursable sur une durée de 25 ans maximum.

Les collectivités locales en renfort

Quelques collectivités locales et organismes proposent par ailleurs des coups de pouce financiers. C’est le cas d’Action Logement, qui en plus du prêt, propose aux primo-accédants achetant un logement neuf, une prime accession d'un montant de 10 000 euros (cumulable avec le prêt action logement). Aussi, la ville de Paris propose pour sa part le prêt « Paris logement 0% », tandis que la ville de Rennes a mis en place le dispositif d'accession à prix maîtrisé. Pour retrouver toutes les aides locales disponibles, rdv sur le site internet de l’Anil (Agence Nationale pour l'Information sur le Logement).


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.