Le taux des crédits immobiliers continue d’augmenter en France

crédit immobilier

Le taux d’intérêt immobilier a déjà connu une hausse pour le mois de février 2022. Cette tendance a été maintenue pour le troisième mois de l’année et affecte même les meilleurs clients. La situation soulève quelques inquiétudes, notamment pour les ménages qui ont un moyen limité. Cette évolution impacte en effet leur capacité d’emprunt.

La situation se complique pour les Français qui envisagent de se lancer dans un projet immobilier. La question se pose : est-il possible de le concrétiser cette année ? Le contexte économique ne semble pas agir en leur faveur pour l’instant avec l’inflation qui reste marquante. Ceci a des répercussions sur le marché des crédits immobiliers qui devient alors difficilement accessible. Le taux d’intérêt ne cesse d’augmenter en ce début d’année, affectant la capacité d’emprunt des ménages. L’évolution inquiète les spécialistes du secteur. La progression du coût des prêts immobiliers risquerait d’entrainer l’exclusion de certains clients. Reste à savoir si des changements pourront avoir lieu sur le reste de l’année.

Quel taux pour votre projet ?

Un taux d’intérêt qui tend à s’aligner sur le taux d’usure

Le premier trimestre de 2022 se termine avec un taux d’emprunt qui se maintient à la hausse en France. La situation ne va pas sans inquiéter les professionnels du secteur. Deux éléments seraient à l’origine de leurs préoccupations. D’abord, le taux d’intérêt qui se rapprocherait davantage du taux d’usure. Le premier représente le taux appliqué par la banque pour le crédit octroyé, assurance comprise. Le taux d’usure désigne en revanche la limite à respecter et au-delà de laquelle l’établissement ne doit plus prêter. Il pourrait aller jusqu’à 2,41 % aujourd’hui pour un crédit de 20 ans et plus.

De nombreux clients pourraient ne plus avoir accès au prêt bancaire en raison de cette convergence. Les ménages les plus fragiles seraient les premiers à en subir les conséquences. Elle affecterait également les emprunteurs à partir de 45 ans.

ménage de vivre après déduction du loyer et des mensualités du crédit. L’emprunteur peut l’évaluer en effectuant une simulation prêt immobilier en ligne.

Pour l’heure, l’impact de la hausse du taux d’intérêt sur le taux d’endettement et la capacité d’emprunt serait moindre. Les banques risqueraient cependant d’agir avec précaution et se montrer exigeantes sur le reste à vivre

Quel taux pour votre projet ?

Une hausse de 30 points

Les données des plateformes de courtage immobilier indiquent une évolution des taux de 15 à 30 points en mars 2022. La proportion de l’augmentation varie selon le profil et la durée du crédit, affectant même les clients les plus stables. Le taux moyen serait de 1,30 %

en mars pour un prêt remboursé en 20 ans. Il était pourtant à 1,10 % le mois précédent. Le meilleur profil d’emprunteur aurait par ailleurs obtenu un taux de 0,65 % en février pour la même durée. Il serait à 0,90 % pour le mois de mars.

Cette progression s’expliquerait par les perturbations qui ont touché les marchés obligataires et l’économie en général. L’inflation reste très présente avec la flambée du coût de l’énergie et des matières premières. Tout ceci a des incidences sur le taux d’intérêt immobilier. Son augmentation impacte aussi bien les acheteurs de résidences principales et secondaires que les investisseurs locatifs.

L’accès à un crédit bancaire ne serait plus possible pour certains clients sans améliorer leur capacité d’emprunt et leur apport financier. Une alternative qui s’ouvre aux ménages ayant une épargne ou qui peuvent compter sur leurs proches.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.