Ce nouveau critère à respecter pour éviter un refus de prêt

modele de maison

Les conditions pour un obtenir un prêt immobilier se durcissent. Les banques font désormais attention à l’éloignement entre le lieu de travail et le logement convoité.

Dans le contexte économique actuel, les prix de l'énergie et des matières premières augmentent très fortement depuis début mars avec la guerre en Ukraine. Une situation qui se répercute sur de nombreux aspects de la vie quotidienne comme les prix des produits alimentaires. Mais pas seulement. Le marché de l'immobilier n'est pas en reste. Selon BFM Immo, les banques prennent encore plus de précautions avant d'accorder des prêts pour l'achat d'un bien immobilier.

Quel taux pour votre projet ?

Un apport personnel plus conséquent

Sur un an, on constate que l'apport personnel a fortement augmenté. Il avoisine les 20% du coût total du projet. Cependant, ça n'est pas la seule garantie sollicitée par les banquiers. Dans de nombreux cas, une épargne après projet est également souhaitée. Elle correspond à quatre ou six mensualités de prêt en fonction du profil. Cette condition est exigée dans le but de limiter le risque de surendettement ou de non-remboursement du crédit immobilier.

Un éloignement domicile-travail plus restreint

Il semble également que les banques soient beaucoup plus attentives à l’éloignement du lieu de travail par rapport au logement désiré. La raison principale est la forte augmentation des prix du carburant, qui ont connu une flambée ces dernières semaines. Le fait d’être contraint d’utiliser sa voiture au quotidien sur de longues distances représente une charge supplémentaire. Les banques pourraient ainsi refuser certains dossiers faisant la mention d’une distance supérieure à 50 kilomètres entre le domicile et le travail.

Mais ce n’est pas tout. Elles sont aussi vigilantes aux éventuels coûts nécessaires pour la réalisation de travaux de rénovation ou d’aménagement dans le futur logement (principalement ceux relatifs aux performances énergétiques). La hausse des prix des matériaux fait craindre aux banques un risque de perte de valeur dans le cas d’une revente, notamment pour les biens les plus vétustes qui ont besoin de lourds travaux.


J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.