Menu Crédit immobilier

Les faces cachées de l’allongement des durées des prêts immobiliers

 Horloge et finances immobilieres

Évaluées en moyenne à 215 mois à l’heure actuelle, les durées des prêts immobiliers octroyés par les établissements de crédit s’allongent de plus en plus. Plusieurs facteurs sont en cause notamment l’environnement des taux bas, le rajeunissement des acquéreurs, le renforcement de la concurrence entre les banques, l’élargissement du Prêt à taux zéro (PTZ). Gros plans !

Actuellement à un niveau élevé, les durées des prêts immobiliers se sont « encore allongées depuis la fin de l’année 2016, après être restées relativement stables durant plus d’un an ». C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Selon l’observatoire, la durée moyenne des prêts avoisine les 215 mois, soit 17 ans et 11 mois, au second trimestre 2017.

C’était aux quatrièmes trimestres 2008 et 2006 qu’un tel niveau a été observé la dernière fois sur le marché. À noter qu’au quatrième trimestre 2007, en pleine crise financière et bulle immobilière, les durées de prêt s’étaient établies à 225 mois.

Les jeunes emprunteurs s’endettent sur une plus longue durée

L’année dernière, l’Observatoire Crédit Logement/CSA avait indiqué que :

la structure de la production reflète la déformation qui a opéré au bénéfice des prêts les plus longs : permettant par là-même à une forte demande de ménages jeunes ou modestes de réaliser ses projets d’accession, sans risque majeur.

Observatoire Crédit Logement/CSA.

La dernière enquête trimestrielle de l’Observatoire, publiée en juillet dernier, catégorise la population d’emprunteurs en tranches d’âge. Les individus âgés de moins de 35 ans, qui sont dans la plupart des cas des primo-accédants, sont ceux qui contractent des prêts avec les durées les plus longues.

En 2017, près de 67% d’entre eux empruntent sur 20 ans, voire plus (à comparer aux 50% observés en 2014). L’enquête révèle par ailleurs qu’au second trimestre dernier, environ 34% des jeunes acheteurs s’endettent sur 25 ans ou plus alors qu’ils n’étaient que 20% en 2014.

Une interprétation de ces résultats mène ainsi à affirmer que pour les jeunes emprunteurs, la durée moyenne évaluée est aujourd’hui de contracter un prêt sur une échéance de 25 ans si celle-ci était de 20 ans trois années plus tôt.

Les jeunes acheteurs sont privilégiés par les banques

Dans son enquête annuelle relative au financement de l’habitat, l’ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution) souligne pourtant que

plusieurs banques indiquent ne plus ou pratiquement plus commercialiser de prêts dont la durée est supérieure à 25 ans.

ACPR.

Le régulateur bancaire précise néanmoins que

pour celles qui le font, ces prêts sont consentis à des clients jeunes (moins de 40 ans), principalement des ouvriers ou employés, primo-accédants bénéficiant d’un Prêt à l’accession sociale (PAS) ou d’un Prêt à taux zéro (PTZ) et ayant un faible apport personnel.

Grâce à la faiblesse des taux et l’élargissement du PTZ en 2016, certains ménages non-propriétaires ont pu concrétiser leur projet immobilier, acquérant notamment leur résidence principale. Pour conclure, l’afflux de primo-accédants sur le marché immobilier conduit à une hausse de la durée moyenne du prêt initial.

Vous envisagez de souscrire un crédit immobilier ?

Il vous est recommandé de recourir à un simulateur crédit immobilier pour optimiser votre projet.

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.