Comparez les offres de crédit immobilier en toute simplicité

et trouvez la solution de financement idéale pour votre projet !

Je compare les meilleures offres !

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.

Immobilier : pourquoi l'achat d'un bien neuf pourrait être une bonne idée malgré la hausse des prix

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 25 octobre 2023 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aider à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous nous rémunérons sur chacun de nos services.

couple acheteur

Malgré des prix en hausse, les logements neufs pourraient s’avérer plus rentables que les logements anciens à moyen ou long terme. A condition d’acheter vite pour profiter des bonnes affaires, avant que le stock de biens disponibles ne finisse par s’épuiser.

Les prix s’envolent dans le neuf. Selon les derniers chiffres de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), le prix de vente d'un appartement neuf a grimpé en moyenne de 6,4% sur l’ensemble du territoire, entre les deuxièmes trimestres 2022 et 2023. Il atteint ainsi les 5 109 euros le mètre carré moyen. Ce qui représente “20% à 25% de plus qu'un bien ancien en moyenne”, soulignent Les Echos.

Une différence de prix qui s’explique notamment par l'inflation des coûts de construction, les pénuries de matériaux et le manque de main-d'œuvre, ainsi que la mise en place de nouvelles normes de construction (RE2020).

Quel taux pour votre projet ?

Des offres commerciales qui se multiplient pour l’achat d’un logement neuf

Dans ce contexte, de plus en plus d’acheteurs se tournent vers l’ancien, au détriment du neuf. En témoigne la chute du nombre de logements neufs vendus. En effet, d'après la FPI, seuls 46 448 biens neufs ont été vendus au 1er semestre de l’année en cours. Alors qu’au plus fort de la crise Covid, ce nombre atteignait près de 59 000 transactions.

Résultat : en raison de la baisse de la demande, “le nombre de biens en commercialisation sur l'ensemble de l'Hexagone atteint désormais 127 000”, selon le ministère de la Transition écologique. Un stock conséquent, que les promoteurs vont devoir écouler. Pour ce faire, ceux-ci multiplient les offres commerciales pour l’achat d’un logement neuf. Cela va des “droits de mutation offerts (les frais de notaire), à la cuisine équipée installée et les remises de quelques milliers d'euros par pièce”, expliquent Les Echos.

A priori, il s’agit donc du moment propice pour réaliser de bonnes affaires. Du moins, tant que le stock de biens neufs disponibles à l’achat subsiste. Car face à des ventes qui marquent le pas, et à la hausse des coûts de construction ainsi que du foncier, de nombreux promoteurs réduisent la cadence de production de logements neufs. Entre les deuxièmes trimestres 2022 et 2023, cette production est en effet passée de 33 140 biens, à 20 570 biens. Soit une chute de 37,9%, d’après les données de la FPI.

Quel taux pour votre projet ?

Des biens neufs plus chers à l’achat, mais donnant lieu à moins de frais à l’avenir

Par ailleurs, le neuf a d’autres atouts que l’ancien ne possède pas. Certes, les prix d’achat du neuf sont plus élevés que dans l’ancien. Mais lorsque l’on réalise un investissement immobilier, il ne faut pas seulement raisonner à l’instant T, mais se projeter dans les années à venir. Et c’est là que le neuf prend l’avantage. « Alors qu'un produit ancien s'achète en l'état avec, comme corollaire, de possibles travaux de rénovation à payer à court ou moyen terme, le neuf bénéficie, à l'inverse, de toute une batterie de garanties qui assure l'absence de frais supplémentaires dans la dizaine d'années suivant l'acquisition », souligne Pascal Boulanger, le président de la FPI.

Parmi ces frais que les propriétaires vont potentiellement devoir engager après l’acquisition d’un logement ancien, on pense à ceux liés à la rénovation énergétique du bien, pour répondre aux normes en vigueur. C’est notamment le cas s’ils veulent louer leur logement. Car dès 2025, les logements classés G au diagnostic de performance énergétique (DPE) ne pourront plus être loués. Et il devrait en être de même en 2028 et 2034 pour ceux classés F et E. Quant aux pires passoires thermiques, elles sont déjà sous le coup d’une interdiction de location depuis le 1er janvier de l’année en cours.

Enfin, quand bien même l’achat du logement n’est pas réalisé dans l’optique d’une mise en location, il faut savoir qu’un logement ancien donnera nécessairement lieu à des frais de chauffage plus conséquents qu’un logement neuf bien isolé.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.