Comparez les offres de crédit immobilier,

et trouvez la solution adaptée à votre projet !

Je compare les meilleures offres !

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.

Immobilier : ces diagnostics que le vendeur doit fournir à l’acheteur avant de quitter son logement

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 16 novembre 2023 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aider à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous nous rémunérons sur chacun de nos services.

modèle de maison

Lors de la vente de son logement, le propriétaire doit obligatoirement remettre à l’acquéreur un certain nombre de documents. A défaut, le prix du bien pourrait être réduit, ou la transaction potentiellement annulée.

La vente d’un bien immobilier n’est pas anodine. Et pour cause, les montants en jeu peuvent être considérables. Pour ne pas biaiser le consentement du futur acheteur, le vendeur a une obligation d’information vis-à-vis de l’acquéreur, prévue à l’article 1602 alinéa 1er du Code civil : « le vendeur est tenu d’expliquer clairement ce à quoi il s’oblige ».

Quel taux pour votre projet ?

Un dossier de diagnostic technique qui peut comporter jusqu’à 11 documents

Parmi les informations que le vendeur doit fournir, figurent celles relatives à la situation sanitaire et environnementale du bien. Concrètement, le vendeur doit regrouper dans un dossier, nommé “dossier de diagnostic technique” (DDT), différents diagnostics relatifs à l’état du bien vendu : la présence d’amiante, de plomb, de termites, l’état de l’installation électrique ou de gaz si elle a plus de 15 ans, l’état des risques naturels, miniers, technologiques, sismiques, etc., ainsi que la performance énergétique du logement. Ce DDT, qui peut comprendre jusqu’à 11 documents, doit être intégré à la promesse de vente ou à l'acte de vente.

Pour faire simple, il s’agit en quelque sorte du “contrôle technique” du bien, à la manière du contrôle technique automobile. Pour rappel, celui-ci doit être fourni par le vendeur à l’acheteur pour que ce dernier ait connaissance de l’état du véhicule. Si l’un des diagnostics obligatoires est manquant, l’acquéreur peut poursuivre le vendeur pour vices cachés s’il s’aperçoit d’un défaut qui n’a pas été renseigné. “Cette démarche peut conduire à l’annulation de la vente ou à la restitution d’une partie du prix de vente”, indique le site du service public.

Quel taux pour votre projet ?

Des diagnostics immobiliers obligatoirement réalisés par un professionnel certifié

Par défaut, le coût du DDT est à la charge du vendeur, bien que les parties puissent convenir d’une prise en charge partagée des parties, voire d’une prise en charge intégrale de l'acheteur. “Le tarif varie en fonction de la surface du bien, mais se situe aux alentours de quelques centaines d'euros maximum”, soulignent Les Echos.

En effet, le vendeur ne peut pas procéder lui-même à l’élaboration d’un DDT. Il doit faire appel à un diagnostiqueur qui doit présenter des garanties de compétence certifiées par le Comité français d'accréditation (COFRAC). Par ailleurs, le professionnel doit faire preuve d’indépendance et d’impartialité à l’égard du propriétaire, ainsi que de l’agence immobilière chargée de la vente le cas échéant.

L’audit énergétique, un nouveau venu pour les passoires thermiques

En outre, le nombre de diagnostics à réaliser n’est pas fixe. Cela signifie que selon l’emplacement du bien vendu, certains diagnostics ne sont pas impératifs. “Par exemple, le diagnostic termite n’est pas requis si l’immeuble n’est pas situé dans une zone infestée par les termites délimitée par arrêté préfectoral”, explique l’Agence nationale pour l'information sur le logement (Anil) sur son site.

Enfin, depuis le 1er avril 2023, un nouveau diagnostic a vu le jour : l’audit énergétique. Ce dernier doit être remis au futur acquéreur par le propriétaire d’une maison individuelle, ou d’un immeuble comportant plusieurs logements classés F ou G au DPE, dits “passoires thermiques”. Ensuite, dès les 1ers janvier 2025 et 2034, les logements E et D seront également concernés. A la charge du propriétaire, et revenant entre 800 euros et 1 500 euros selon Engie, l’audit énergétique apporte des informations complémentaires au DPE. Son but est d’orienter l’acquéreur dans ses travaux de rénovation.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.