Crédit immobilier : 6 conseils pour maximiser vos chances d’obtenir un prêt

piles de pièces et modèle de maison

À mesure que les taux de crédit immobilier augmentent, les banques peuvent se montrer plus prudentes au moment d’étudier votre dossier. Pour en constituer un très convaincant, voici quelques conseils simples à appliquer.

Le crédit immobilier, des conseils en fonction des tendances

Vous envisagez de devenir propriétaire mais avez besoin de souscrire à un crédit immobilier ? La tendance actuelle de hausse des taux immobiliers combinée à la baisse des taux d'usure ne facilite pas l’accès au crédit pour certains. La situation se complique d’autant plus pour de nombreux ménages qui voient leur pouvoir d’achat diminuer avec le retour de l’inflation. Découvrez six astuces pour monter un dossier efficace.

Quel taux pour votre projet ?

1 – Avoir une situation stable

Afin d’être certain que vous serez en capacité de régler les échéances de votre crédit, la banque va d’abord s’assurer de la pérennité de vos revenus. Bonne nouvelle, aujourd'hui CDD et crédit bancaire ne sont pas incompatibles. Selon Maël Bernier, porte-parole et responsable de la communication du groupe Meilleurtaux, « vu que le marché de l'emploi est très favorable, il y a moins de blocage des banques là-dessus. Aujourd'hui, c'est plus facile, les banques sont moins inquiètes. » Il suffit simplement d’avoir un profil rassurant. Le dossier d’une personne qui a enchainé les CDD mais qui peut justifier de revenus stables sur les trois dernières années aura plus de chance d’obtenir un crédit. Ce sera moins le cas pour quelqu’un qui alterne des contrats de trois mois et deux mois de vacances.

2 – Avoir de bons revenus

Cela semble logique et pourtant c’est un critère sur lequel nous avons peu de prise. S’il reste possible d’obtenir un crédit avec une rémunération égale au Smic, les banques ont tendance à privilégier les dossiers où les revenus sont plus importants. Cela les rassure de savoir que normalement le candidat au crédit sera en capacité de rembourser ses mensualités sans souci.

3 – Avoir un apport personnel

Il est devenu plus difficile pour les ménages de souscrire à un crédit immobilier sans disposer d’un apport personnel. On estime généralement qu’un apport de 10% du montant total du prêt est demandé mais c’est inexact. Au dernier trimestre 2019, pour l’achat d’une résidence principale dans l’immobilier ancien, il fallait en moyenne 15% d’apport. Fin 2021, ce chiffre montait à 18,5% selon l'Observatoire Crédit Logement-CSA. Selon une étude menée par

SeLoger mi-mars, les primo-accédants empruntant seuls doivent constituer un apport moyen de 63 657 euros. C’est 11 % de moins que celui des couples, mais en net progression par rapport à celui-ci au cours de l'année 2021 (12% contre 7% pour les couples).

Quel taux pour votre projet ?

4 – Disposer d’une épargne

Avoir de l’argent de côté est aussi un atout non négligeable aux yeux des banques. Selon Maël Bernier, « si vous avez de l'épargne disponible en plus de ce que vous comptez mettre dans le projet, ça va faire de vous un excellent dossier ». De quoi être en position de force pour obtenir un taux de crédit plus attractif auprès de la banque, qui elle pourra vous proposer divers produits d’épargne comme une assurance vie, un PEA....

5 – Avoir un compte en banque « sain »

Au moment de constituer votre dossier, les banques demandent généralement les trois derniers relevés de compte pour s’assurer qu’il y a peu de risque à vous accorder un crédit. Cela va de soi, mais les banques peuvent se montrer frileuses si vous leur fournissez des relevés de compte attestant que vous êtes régulièrement dans le rouge. Pour prouver que vos finances sont saines, faites donc bien attention à quelques détails qui pourraient vous nuire. Évitez d'être à découvert ou de multiplier les incidents de paiement. Essayez de limiter les jeux d'argent tels que le poker ou les paris sportifs qui n’inspirent pas confiance. Enfin, pensez à annuler les abonnements superflus qui vous font perdre des dizaines d'euros tous les mois.

6 – Comparer les banques

Par fidélité ou envie d’aller vite, on peut avoir tendance à faire une demande de crédit immobilier uniquement à sa propre banque. Or, négocier au mieux son taux de crédit ce n’est possible que si vous faites jouer la concurrence. Pour décrocher le meilleur taux, il est donc conseiller d’aller voir plusieurs établissements bancaires avant de déposer un dossier.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.