À Marseille, le marché de l’immobilier affiche une croissance soutenue

signature de contrat

La crise sanitaire a rehaussé la popularité des grandes villes en zones côtières françaises. Marseille fait partie de celles qui ont vu leur attractivité s’accroître depuis plusieurs mois. En effet, le marché immobilier dans la cité phocéenne présente une croissance soutenue suite à l’explosion de la demande, notamment dans l’ancien.

Les prix des logements y ont enregistré une hausse de +5,2 % en un an, et affichent une moyenne de 3 438 euros par mètre carré, d’après les chiffres publiés par les professionnels de l’immobilier.

Quel taux pour votre projet ?

Des prix accessibles et un cadre de vie plus agréable

Marseille doit essentiellement son attractivité actuelle aux prix accessibles des logements (comparés à d’autres métropoles), mais aussi au cadre de vie plus agréable qu’elle offre.

La plupart des acquéreurs sont à la recherche d’un bien qui leur permet de se rapprocher de la nature avec plus de superficies.

Par ailleurs, le marché immobilier est boosté par l’envie d’évasion et d’espace des Franciliens suite aux confinements successifs imposés durant la crise sanitaire.

Et avec la faiblesse actuelle des taux, il n’est pas trop difficile de trouver un financement pour les projets immobiliers, même pour les primo-accédants.

Ces derniers choisissent, pour la plupart, le secteur du Camas, lequel se démarque par son paysage et l’atmosphère bucolique et la présence des commodités (commerce, transport public et établissements scolaires).

À titre de rappel, en plus du prix d’achat du bien, l’acheteur doit aussi s’acquitter des frais de notaire.

Représentant environ 8 % du prix de vente dans l’ancien, et 3 % dans le neuf, ceux-ci sont composés des droits de mutation, frais de formalités administratives et débours, émoluments du notaire et de la contribution de sécurité immobilière.

Quel taux pour votre projet ?

Stabilité du marché locatif

Le marché locatif dans la ville phocéenne n’est pas aussi dynamique que celui de la vente.

Certes, la demande est stimulée par l’arrivée des Parisiens dans la région, mais selon le constat des professionnels de l’immobilier, les loyers restent stables.

ImportantEn ce moment, la moyenne s’établit à 14 euros le mètre carré, soit 15 euros de moins par rapport à celle de la capitale.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.