Comparez les offres de crédit immobilier,

et trouvez la solution adaptée à votre projet !

Je compare les meilleures offres !

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.

Prêt immobilier : le taux d’usure frôle les 6%, quel impact sur votre crédit ?

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 31 octobre 2023 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aider à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous nous rémunérons sur chacun de nos services.

calculatrice

Dès le 1er novembre, le taux d’usure, taux maximum au-dessus duquel une banque ne peut pas prêter, augmente de nouveau. Il approche le seuil des 6% pour les prêts les plus longs. Pour autant, les taux de crédit pourraient bientôt se stabiliser.

L’envolée continue. Dès le 1er novembre, le taux d’usure, taux maximum légal que les établissements de crédit sont autorisés à pratiquer lorsqu'ils vous accordent un prêt, va de nouveau être réhaussé par la Banque de France. Il passera à 5,91% pour les prêts conclus pour une durée supérieure ou égale à 20 ans, et de 5,65% pour les crédits d’une durée comprise entre 10 ans et 20 ans. Pour rappel, son seuil maximal était de 5,8% au 1er octobre.

Quel taux pour votre projet ?

Une révision trimestrielle de l’usure prochainement de retour

Cette nouvelle hausse de l’usure, publiée le 25 octobre au Journal officiel (JO), fait déjà suite à neuf relèvements successifs les mois précédents. Cependant, il pourrait s’agir de l’une des dernières hausses mensuelles. En effet, la mensualisation du taux d’usure est censée prendre fin le 1er février 2024. A la place, les seuils de l'usure devraient, de nouveau, être publiés au JO à la fin de chaque trimestre pour le trimestre suivant.

Pourquoi ce changement de méthode de calcul ? Il ne s’agit en réalité que d’un retour à la “normale”. En effet, jusqu’au 1er janvier 2023, le taux d'usure était déjà actualisé tous les trois mois. Mais à l’époque, ce mode de calcul avait été critiqué. Pour cause, les taux d'intérêt augmentaient plus vite que l’usure, qui n’était donc plus en corrélation avec ces derniers. Il bloquait donc l’accès au crédit de nombreux emprunteurs.

Des taux de crédit qui pourraient se stabiliser

Un obstacle qui, aujourd’hui, est plus ou moins résorbé. Désormais, le nouveau mode de calcul est plus réactif aux évolutions du marché. Il n‘est donc plus un facteur bloquant pour les futurs acquéreurs. Du moins en partie, car la mensualisation de l’usure a également eu pour effet d’accroître les taux de crédit immobilier pratiqués par les banques. A la fin octobre, ils s’élèvent en moyenne à 4,24%, 4,37% et 4,45 % sur 15 ans, 20 ans et 25 ans, selon le courtier Meilleurtaux. Alors qu’à la fin janvier, soit avant le changement du mode de calcul, ces taux étaient respectivement de 2,45%, 2,65% et 2,97%.

Toutefois, les taux de crédit pourraient bientôt arrêter leur ascension, et ce, malgré le relèvement de l’usure. En effet, le 26 octobre, la Banque centrale européenne (BCE) a décidé de ne pas relever le niveau de ses taux directeurs, en raison d’un ralentissement de l’inflation. Par conséquent, le coût de l’argent pour les banques va cesser d’augmenter. Ce qui pourrait freiner la hausse des taux des particuliers. « Pour l'immobilier cela conforte le scénario que nous privilégions à savoir une stabilisation des taux dans les prochaines semaines », confirme Maël Bernier, porte-parole de Meilleurtaux.

A moins que la BCE ne décide prochainement de faire marche arrière. Un scénario qui n’est pas à exclure. Le fait d’avoir choisi le statu quo aujourd’hui “ne signifie pas que nous ne procèderons plus jamais à un relèvement (...)”, avertissait récemment Christine Lagarde, la présidente de la BCE, lors d’une conférence de presse.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.