Comparez les offres de crédit immobilier,

et trouvez la solution adaptée à votre projet !

Je compare les meilleures offres !

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.

L’allongement des durées ne compense plus la hausse des taux immobiliers

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 13 novembre 2023 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aider à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous nous rémunérons sur chacun de nos services.

clés

Depuis début 2022, alors que le coût des prêts à l’habitat n’en finit pas de monter, les emprunteurs sont contraints d’accroitre la durée de remboursement. Malgré tout, cette stratégie ne suffit plus. Trois contrats sur quatre sont accordés avec un taux minimum de 4,25 % sur 25 ans. Pour leurs clients qui fournissent un faible apport, les banques vont même à 4,73 % et plus.

Poursuite de la hausse des taux d’intérêt

Malgré un léger ralentissement, le taux moyen des crédits immobiliers reste orienté à la hausse, pour s’établir à 4,12 % en octobre. Selon la dernière étude de l’Observatoire Crédit Logement CSA,

En un an, leur rythme de progression a doublé.

Deux facteurs clés ont poussé les établissements prêteurs à réajuster continuellement leurs barèmes :

  • en moins d’un an, leur coût de refinancement auprès de la Banque centrale européenne a grimpé à 4,50 % (+2 points de pourcentage) ;
  • la révision du taux d’usure est devenue mensuelle, au lieu de trimestrielle, afin de limiter le décalage entre des taux toujours plus élevés et des maximums qui tardent à s’adapter à cette tendance.

Ce changement n’est pas sans conséquence sur les candidats à l’accession à la propriété. Même parmi ceux qui disposent de revenus confortables, et ne dépassent pas 20 ans de durée de remboursement, la moitié décroche au mieux un taux immobilier de 4,25 %. Pour les financements sur 25 ans, ce sont 75 % qui doivent se contenter de ces conditions peu attractives. Les emprunteurs qui ne répondent pas aux exigences accrues des banques concernant l’apport personnel se retrouvent même avec un taux de 4,73 %. Selon l’étude,

De tels niveaux n’avaient plus été observés depuis le printemps 2011.
Quel taux pour votre projet ?

Une durée d’emprunt en constante progression

Pour rester sous la limite légale en matière de taux d’effort, les emprunteurs ont dû consentir à s’endetter sur une plus longue période. Ainsi, 63,7 % des financements octroyés en octobre 2023 affichent un terme supérieur à 20 ans. En comparaison, en 2019, avant que le Haut Conseil de Stabilité Financière n’impose le plafonnement à 35 % pour les crédits immobiliers, la proportion de prêts longs n’était que de 46 %.

ImportantDésormais, allonger la durée de son contrat ne sert plus de mécanisme pour accroitre son pouvoir d’achat immobilier, comme c’était le cas au cours des précédentes années. C’est aujourd’hui un moyen incontournable d’obtenir les fonds nécessaires à la concrétisation de son projet.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : le mois dernier, le délai moyen de remboursement se situait à 253 mois (l’équivalent de 21 ans et 1 mois) soit 5 mois de plus qu’en décembre 2022 (20 ans et 10 mois). Sur la période, l’acheteur a perdu 16,7 % de capacité d’emprunt : de 100 000 euros, le capital souscrit à conditions égales est tombé à 83 300 euros en seulement 10 mois.

À retenir
  • Avec taux des crédits immobiliers en constante hausse depuis presque 2 ans, la durée des prêts immobiliers s’allonge.
  • 50 % des prêts immobiliers sur 20 ans et 75 % des contrats sur 25 ans sont signés à des taux supérieurs à 4,25 %.
  • La capacité d’emprunt des ménages a diminué de 16,7 % entre décembre 2022 et octobre 2023.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.