Comparez les offres de crédit immobilier en toute simplicité

et trouvez la solution de financement idéale pour votre projet !

Je compare les meilleures offres !

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.

Durcissement des conditions d’accès au crédit immobilier pour les acquéreurs de passoires thermiques

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 28 avril 2023 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aider à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous nous rémunérons sur chacun de nos services.

difficultés

Dans le cadre de la transition énergétique, les pouvoirs publics font la chasse aux passoires thermiques. Moins côtés, bientôt interdits à la location, ces logements très énergivores sont également mal vus par les banques. Les conditions sont en effet durcies pour les Français qui souscrivent un prêt destiné à l’acquisition d’un tel bien, pour l’occuper ou pour le faire louer.

Diminution du plafond d’endettement pour les futurs propriétaires occupants

De nombreux ménages désireux de devenir propriétaires de leur résidence principale privilégient les logements notés F ou G sur le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) afin de payer moins cher. Mais attention, de nombreuses restrictions accompagnent un tel choix, notamment en matière de financement.

Le taux d’endettement maximum est plus faible. Pour rappel, le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) impose une limite à 35 % des revenus nets mensuels. Mais dans le cas de passoires thermiques, le plafond diminue à 30 %.

ImportantCes règles plus sévères s’expliquent par le coût des travaux nécessaires pour mettre le logement aux normes afin d’alléger la dépense énergétique et améliorer le confort des occupants.

Pour les acheteurs, cela signifie un net recul de la capacité d’emprunt et donc des ambitions à revoir à la baisse. Généralement, cela se traduit par une perte de surface, ou par un déplacement géographique, vers des zones où les prix sont plus compétitifs.

Quel taux pour votre projet ?

Moindre poids des potentiels loyers pour les investisseurs en locatif

Pour les investisseurs en locatif, les banques ne déduisent plus 100 % du montant des loyers perçus de celui de la mensualité de remboursement. Or, cette méthode de calcul dite « différentielle » est plus favorable à l’emprunteur que la méthode dite « conventionnelle », qui consiste à additionner les revenus et les loyers pondérés.

Certains établissements minorent le montant des recettes locatives de 50 %. D’autres n’en tiennent pas du tout compte pour l’achat d’un bien noté G sur le DPE. Pour les banques, un tel projet présente un risque très élevé, dans la mesure où les logements classés G et F seront interdits de location, respectivement au 1er janvier 2025 et au 1er janvier 2028. Seuls échapperont à cette mesure ceux pour lesquels les propriétaires engageront des travaux de rénovation globale onéreux. D’ici là,

Les potentiels locataires doivent prendre en compte la dépense d’énergie dont ils devront s’acquitter avec une consommation annuelle au mètre carré supérieure à 450 kWh.

Et cela sans compter les éventuelles difficultés à chauffer correctement toutes les pièces en raison d’une mauvaise isolation.

Quel taux pour votre projet ?

Exigence d’un apport personnel plus important

ImportantLe durcissement des conditions d’octroi d’un crédit immobilier se traduit également par l’exigence d’un apport personnel plus important.

Futurs propriétaires occupants ou investisseurs en locatif d’un logement énergivore doivent désormais contribuer au financement à hauteur de 20 % du montant total de l’opération. L’objectif des banques est de se protéger dans l’éventualité d’une revente du bien pour cause d’incapacité de remboursement de leur débiteur. En effet, la probable dévalorisation de la propriété minimise la somme tirée de sa cession.

Seulement, pour les foyers modestes, cette contrainte constitue un frein majeur à l’accès au prêt. À cela s’ajoute l’attention croissante que les prêteurs accordent à l’épargne disponible des souscripteurs.

À retenir
  • Les acheteurs de passoires thermiques doivent faire face à des conditions de financement plus difficiles.
  • Le plafond d’endettement est plus bas pour les futurs propriétaires occupants, tandis que les investisseurs en locatif sont pénalisés par une moindre prise en compte de leurs potentiels revenus locatifs.
  • Les banques exigent en outre un apport personnel plus important pour toute demande de crédit destinée à l’achat d’un logement énergivore.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.