Comparez les offres de crédit immobilier en toute simplicité

et trouvez la solution de financement idéale pour votre projet !

Je compare les meilleures offres !

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.

Primo-accédants : une place de choix sur le marché du crédit immobilier, malgré les défis

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 10 octobre 2023 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aider à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous nous rémunérons sur chacun de nos services.

primo accedants

Malgré la hausse des taux et le resserrement des conditions d’accès au crédit, les primo-accédants conservent une place de choix sur le marché immobilier. Selon les données fournies par la Banque de France, en juillet, ces profils ont bénéficié de près de 50 % des prêts consentis pour l’achat de résidences principales, confirmant une tendance observée au cours des mois précédents.

Les primo-accédants favorisés par les banques

Le marché immobilier actuel présente des défis majeurs pour les jeunes qui veulent acheter leur première résidence principale :

  • des taux d’intérêt en hausse ;
  • des prix qui tardent à baisser ;
  • des exigences accrues en matière d’apport personnel.

Cette situation pourrait sembler pénalisante pour ces candidats à l’accession à la propriété. D’une part, ils ne peuvent pas compter sur la vente précédente d’un bien pour réduire leur prêt bancaire. D’autre part, étant en début de carrière, ils n’ont pas eu le temps de se constituer une épargne considérable.

Pourtant, les banques favorisent les primo-accédants et les considèrent même comme leurs meilleurs clients d’un point de vue commercial. En effet, ils s’engagent pour de nombreuses années, et vont traverser plusieurs changements dans leur vie qui vont les inciter à souscrire différents produits financiers : l’indispensable assurance emprunteur de leur crédit immobilier, des assurances habitation et auto, des crédits à la consommation. De plus, ils pourront avoir des besoins bancaires croissants, comme l’ouverture de comptes pour leur future progéniture.

En revanche, les secundo-accédants, qui souhaitent vendre leur logement actuel pour en acheter un nouveau, peuvent poser des défis plus importants pour les banques. À moins de disposer de fonds importants issus de la cession de leur précédent bien, ou d’avoir déjà signé un compromis de vente, la plupart d’entre eux doivent avoir recours à des prêts relais.

Quel taux pour votre projet ?

L’importance de l’apport personnel

Pour autant, même parmi les primo-accédants, tous ne bénéficient pas de conditions attractives dans ce contexte de hausse des taux. Certains compensent en apportant plus de fonds personnels, notamment grâce au soutien financier de leurs parents. D’autres peuvent être contraints de réduire leurs attentes en se rabattant sur un bien plus petit et/ou moins bien situé, voire d’abandonner leur projet d’achat.

Résultat, même si la part de cette catégorie d’emprunteurs reste stable sur la production totale de crédits à l’habitat, bon nombre d’entre eux sont concernés par la multiplication des refus de financement. Et parmi les ménages modestes se lançant dans une première accession, la proportion de ceux ayant un revenu annuel inférieur à 30 000 euros est tombée à seulement 15 %, contre 23 % en mars 2022.

A retenir
  • Malgré des taux en hausse et des exigences plus strictes, les primo-accédants restent présents sur le marché immobilier.
  • Les banques privilégient les primo-accédants, considérés comme des clients attrayants, en raison de besoins financiers croissants.
  • Les secundo-accédants doivent souvent se tourner vers les prêts relais.
  • Certains primo-accédants peuvent compenser la hausse des taux par un apport personnel plus élevé, tandis que d’autres doivent réduire leurs attentes ou abandonner leur projet.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.