Comparez les offres de crédit immobilier en toute simplicité

et trouvez la solution de financement idéale pour votre projet !

Je compare les meilleures offres !

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.

La location meublée permet d’alléger la fiscalité des revenus locatifs

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 28 septembre 2018 .
Temps de lecture : 2 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aider à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous nous rémunérons sur chacun de nos services.

Location meublée allegement fiscalité des revenus locatifs

Les revenus locatifs, dont la fiscalité se révèle particulièrement contraignante, ne sont pas concernés par la flat tax de 30 %. Il existe toutefois différents moyens de réduire le montant des impôts et taxes relatifs à cette catégorie de revenus. Parmi les solutions envisageables, la location meublée reste la plus intéressante.

La fiscalité de la location meublée

Les revenus de la location meublée sont imposés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) et soumis ainsi à deux types de régimes d’imposition :

  • au micro-BIC si les recettes ne dépassent pas 70 000 €/an. Dans ce cas, la base imposable est plafonnée après application d’un abattement de 50 %. Aucune autre déduction n’est possible ni l’imputation d’éventuels déficits.
  • soit au régime réel si leur montant excède 70 000 €/an ou que le contribuable ne souhaite pas relever du micro BIC.
Quel taux pour votre projet ?

Des impôts moins élevés dans le régime réel

Le régime réel de la location meublée présente plusieurs particularités intéressantes par rapport au régime foncier et au micro BIC :

  • les charges et les frais d’acquisition sont déductibles ;
  • les déficits sont imputables sur le revenu global, sans limitation de montant ;
  • la plus-value est calculée sans prise en compte de l’amortissement du bien.

Investir en locatif, notamment dans la location meublée, offre ainsi la possibilité de réduire de manière sensible le montant des impôts sur les revenus locatifs.

Les contribuables qui bénéficient du statut de loueur en meublé professionnel peuvent par ailleurs profiter d’une défiscalisation de leurs autres sources de revenus, mais sous diverses conditions.

Un taux d’imposition qui dépasse 62 %

Le taux d’imposition des revenus locatifs est particulièrement élevé en France.

En effet, les revenus fonciers (logements loués vides) et les BIC (pour les locations meublées) sont assujettis au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Il faut également s’acquitter des 17,2 % de prélèvements sociaux.

Important Ainsi, pour les contribuables imposés à la tranche marginale de 45 %, les recettes locatives seront taxées à… 62,2 %.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.