Le secteur de la construction de logements neufs marche au ralenti selon la FPI

 grues de chantier

Bien que l’activité soit toujours dynamique, les derniers chiffres publiés par la Fédération des promoteurs immobiliers révèlent un ralentissement du secteur de la construction au 1er trimestre 2018. Cette baisse de régime concerne autant la production que les réservations.

Même si les derniers indicateurs du logement neuf sont « satisfaisants », la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) souligne une diminution de l’activité du secteur depuis le début de l’année. Au premier trimestre 2018, plus de 31 000 logements neufs ont été vendus. Un chiffre important mais en baisse -10,2% par rapport au 1er trimestre 2017. Sur 12 mois glissants, le volume est resté stable.

Les ventes en bloc (le fait d’acheter plusieurs logements ou un programme immobilier) ont le plus reculé sur la période accusant un repli de -19,3% après une année 2017 de forte croissance (+30,5%).

Quel taux pour votre projet ?

Des ventes en baisse au 1er trimestre en raison de prix trop élevés

Si la demande des particuliers reste forte dans le neuf, les ventes ont diminué de -11,4% du côté des accédants et de -7,4% du côté des investisseurs. Des prix élevés, voire trop élevés, expliquent le tassement des ventes. Des taux immobiliers bas ne compensant pas toujours des prix forts.

ImportantAvec une hausse de l’ordre de 3% en France, le prix moyen dans le neuf atteint 4 314 euros/m² avec d’importantes disparités locales. Le prix moyen en province se rapproche de 3 950 euros/m² alors que celui en Ile-de-France culmine à 4 976 euros !

Des mises en vente en chute libre dans certaines régions

Avec un stock de logements faible, les mises en vente ont également fléchi par rapport au 1er trimestre 2017 (-14% en moyenne). Elles ont même chuté à Lyon (-56%) en Ile-de-France (-50%), dans les Alpes (-50%) et dans les Hauts de France (-35%).

Les promoteurs veulent produire davantage pour mieux satisfaire la demande, en termes de quantité, de localisation et de prix, mais ils constatent aujourd’hui que les problèmes de permis de construire, de normes et de recours réduisent de plus en plus leur capacité à mettre des logements en chantier

Alexandra François Cuxac Présidente de la Fédération nationale FPI qui s’alarme des effets de « stop and go » sur la production de logements.

Quel taux pour votre projet ?

Simplifier la construction pour créer un choc d’offre

Un des objectifs du projet de la loi Elan (dont l’examen est en cours à la commission des affaires économique de l’Assemblée nationale) est de créer un choc d’offre en construisant « plus, mieux et moins cher ».

Toutefois, la FPI constate une réelle difficulté pour produire des logements et avance quelques conditions essentielles pour y parvenir. La simplification et la réduction des normes de construction afin de limiter les procédures excessives et les recours abusifs en font partie.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.