Comparez les offres de crédit immobilier en toute simplicité

et trouvez la solution de financement idéale pour votre projet !

Je compare les meilleures offres !

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.

Quand faut-il qualifier une saisie immobilière d’abusive ?

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 29 mai 2015 .
Temps de lecture : 2 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aider à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous nous rémunérons sur chacun de nos services.

Saisie immobilière

Par un arrêt du 27 février 2014, la Cour de cassation juge la saisie immobilière engagée par un créancier, lui-même se faisant subroger par un autre créancier, de non abusive. Un avocat s’est dit particulièrement consterné par cette décision.

Rappel des faits

Dans un arrêt du 23 février 2012, la Cour d’appel de Paris avait condamné la Société Jan, dont M. et Mme X étaient les co-gérants, ainsi que l’établissement bancaire CIC (Crédit industriel et commercial de Paris) à rembourser une certaine somme à la société Esso.

De son côté, en sa qualité de caution, la banque CIC a décidé de s’acquitter des sommes demandées en vertu de l’arrêt à la société Esso et s’est retourné contre les époux X pour obtenir le remboursement desdites sommes.

Le CIC avait alors obtenu des deux gérants l’hypothèque définitive de leur bien immobilier et s’est fait subroger au Comptoir des entrepreneurs, créancier hypothécaire de premier rang, pour engager la saisie immobilière, ce qui a conduit à la vente du bien par adjudication.

Pourtant, et c’est l’un des éléments étonnants dans ce dossier, c’est que le réseau bancaire n’avait rien perçu sur le produit de la vente.

D’autant plus surprenant que, l’arrêt rendu par la Cour de cassation, destiné à finaliser la procédure initiale de paiement, avait ordonné à la société Esso de rembourser une certaine somme à la société Jan.

Pour toutes ces raisons, l’avocat estime que la décision de la banque de poursuivre la saisie immobilière semble malencontreuse.

Quel taux pour votre projet ?

Une saisie immobilière inutile n’est pas forcément abusive

Selon le juriste, la Cour de cassation aurait dû qualifier la saisie immobilière d’inutile puisque le CIC ne détenait pas un titre exécutoire lui permettant d’obtenir le recouvrement de sa créance et, par conséquent, la saisie immobilière devrait être considérée comme abusive. Pourtant, ce n'était pas le cas.

D’après toujours cet avocat, la décision révèle une défaillance de la Cour de cassation. En effet, plusieurs raisons auraient pu pousser le Comptoir des Entrepreneurs à annuler sa procédure de saisie immobilière. Ce dernier aurait pu trouver un compromis avec le débiteur, peut-être à travers la reprise d’un tableau d’amortissement, la reprise d’un échéancier, de manière à ce que la créance n’ait plus été exigible.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.