Crédit hypothécaire : comment décrocher le meilleur taux ?

Prêt hypothécaire profil

Selon le dernier observatoire de crédit immobilier publié par Meilleurtaux.com, les conditions d’emprunt actuelles sont favorables aux acheteurs.

Crédit immobilier : les taux flanchent jusqu’à 2,83 % sur 15 ans

Les nouveaux indices observés par Meilleurtaux.com au cours du mois indiquent une baisse généralisée des taux d’intérêt hypothécaires en France. Actuellement, les taux moyens gravitent autour de 2,83 % sur 15 ans et 3,13 % sur 20 ans. Durant le mois de mai 2014, environ 30 % des crédits hypothécaires sur plus de 20 ans ont été négociés par le courtier à un taux entre 2,90 % et 3,10 % hors assurance et plus de 50 % à un taux inférieur ou égal à 3,30 %. « En mai, le repli soutenu des OAT et la concurrence qui fait rage entre les institutions bancaires expliquent ce recul des taux », analyse Meilleurtaux.com.

Afin d’illustrer l’impact de cette baisse sur le budget des emprunteurs, prenons un exemple concret. Supposons qu’un client souscrit un crédit immobilier de 200 000 euros échelonné sur 20 ans. Le taux ayant passé de 4,2 % (mars 2013) à 3,13 % (mai 2014) en l’espace d’un an, on note un recul de -1,07 point. Une situation qui se traduit par 26 600 euros d’économie sur le montant du crédit. Dans le cas où le client aura à rembourser 1 000 euros par mois, il aura la possibilité d’emprunter 16 000 euros supplémentaires.

Quel taux pour votre projet ?

Les conditions de crédit traduisent un léger durcissement

Alors que les taux ont atteint le plus bas niveau de l’histoire, les futurs acquéreurs sont en droit de se demander si ces conditions exceptionnelles ne profitent qu’aux meilleurs dossiers. En effet, les notaires ont fait récemment remarquer que les conditions d’accès au crédit hypothécaire seront plus contraignantes, obligeant ainsi les investisseurs à renoncer à leurs achats, notamment les plus jeunes.

Meilleurtaux.com, de son côté, se montre malgré tout optimiste en estimant que, pour le moment, aucune mesure n’a été prise par les banques pour durcir leurs règles d’octroi et que les organismes prêteurs n’ont pas encore revu leurs conditions d’accès. Quoi qu’il en soit, l’apport personnel ainsi que le niveau des revenus annuels restent des éléments-clés du dossier de crédit et le banquier portera une attention particulière sur ces deux points.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.