Comparez les offres de crédit immobilier en toute simplicité

et trouvez la solution de financement idéale pour votre projet !

Je compare les meilleures offres !

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.

Le nombre de logements inoccupés a explosé ces trente dernières années

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 5 février 2024 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aider à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous nous rémunérons sur chacun de nos services.

 863904776

Aujourd’hui, de nombreux Français rencontrent des difficultés pour se loger. Et pourtant, un grand nombre de logements restent inoccupés en France. En 2023, 3,1 millions de biens étaient ainsi vacants, ce qui représente 8,2 % du parc immobilier total. Ce phénomène s’est accentué dans les régions faiblement peuplées, plus particulièrement dans la « diagonale du vide ».

Une hausse de +47 % en 18 ans

ImportantDepuis 1990, le nombre de logements inoccupés a bondi de +60 %. Cette tendance s’est accentuée à partir de 2005, avec une croissance moyenne de +3,3 % par an. Depuis 2017, la hausse s’est ralentie, avec une progression moyenne de +0,8 % par an.

Cette vacance de logements est observée dans tous les départements français, à l’exception de la Corse et de l’Hérault. Au fil des années, le cas des territoires qui sont connus comme étant particulièrement touchés par ce phénomène n’a fait qu’empirer.

Du nord-est au sud-ouest de la France, neuf départements affichent un taux d’inoccupation supérieur à 11 %. Parmi eux, la Nièvre (14 %), la Creuse (13,8 %) et l’Aveyron (13,6 %) se distinguent par des niveaux élevés.

Quel taux pour votre projet ?

Un lien entre vacance et prix immobiliers

Une étude récente a montré qu’il existe une corrélation entre la vacance de logements et le prix immobilier. Les territoires où les prix sont les plus faibles sont également ceux où le nombre de logements « vides » est le plus élevé. Dans la Nièvre, par exemple, le prix médian d’une maison est de 1 090 euros le mètre carré.

À l’inverse, les territoires où les prix sont les plus chers, comme l’Île-de-France ou les grandes métropoles, sont moins touchés par ce phénomène.

Des causes multiples

Les causes de la vacance de logements sont multiples. Elles peuvent être liées à des facteurs démographiques, économiques ou sociaux.

Les facteurs démographiques sont les plus importants. L’inoccupation des logements est souvent associée à la baisse de la population dans les territoires ruraux. Ce déclin démographique s’explique par l’exode rural, le vieillissement de la population ou encore la fermeture d’entreprises.

Les facteurs économiques peuvent également jouer un rôle. La vacance de logements peut être liée à la crise économique, qui a entraîné une chute de la demande de logements.

De même, les facteurs sociaux sont à l’origine de ce phénomène. Par exemple, la vacance peut être liée à des difficultés d’accès au logement, comme le manque de moyens financiers ou la discrimination.

Quel taux pour votre projet ?

Des conséquences tout aussi multiples

La vacance des logements a des conséquences multiples, tant économiques que sociales. Sur le plan économique, celle-ci peut entraîner une baisse de la valeur des biens immobiliers et une diminution des recettes fiscales pour les collectivités territoriales.

Sur le plan social, elle engendre une dégradation du cadre de vie, une recrudescence de la criminalité ou encore une baisse de la cohésion sociale.

Des solutions à trouver

Face à ce phénomène croissant, il est important de trouver des solutions. Celles-ci doivent être adaptées aux causes citées précédemment.

Parmi les actions envisageables figurent :

  • le développement économique et de l’emploi dans les territoires ruraux ;
  • la mise en place de mesures de soutien à l’accession à la propriété et à la location ;
  • la simplification de l’accès au logement pour les personnes en difficulté.
A retenir
  • La France comptait 3,1 millions de logements inoccupés en 2023 (8,2 % du total).
  • Ce phénomène s’est accentué ces trente dernières années, en particulier dans les territoires faiblement peuplés.
  • Entre 1990 et 2023, le nombre de logements vacants a augmenté de +60 %.
  • La hausse est accélérée à partir de 2005, mais elle a ralenti depuis 2017 (+0,8 % par an).
  • Les territoires où les prix immobiliers sont les plus bas affichent une vacance de logements plus élevée, et inversement.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.