Menu Crédit immobilier

L’offre sur le marché du logement est en nette baisse à Dijon

Offre marché logement dijon

Le dynamisme économique de la capitale bourguignonne attire les familles en quête d’une meilleure qualité de vie. L’affluence de nouveaux arrivants a entraîné la hausse de la demande entraînant la flambée des tarifs dans le secteur du logement. Selon le baromètre LPI-SeLoger, les prix ont affiché un bond de 5 % sur une année. À la différence des autres grandes villes françaises comme Paris et Bordeaux, la tendance haussière se poursuit à Dijon, et le prix moyen d’un logement dans l’ancien s’établit à 218 342 euros.

Le nombre d’acquéreurs potentiels a augmenté de 7 % en 12 mois

Les indicateurs immobiliers dans cette ville ont permis de constater que le nombre d’acquéreurs potentiels a augmenté de 7 % en un an.

Important Une situation qui s’explique par l’allongement de la durée d’occupation et la raréfaction des biens à céder.

Il devient alors difficile de trouver des logements disponibles, en particulier dans les quartiers les plus prisés par les acheteurs : Victor Hugo, Montchapet, Parc, Marmuzot et Carrières-Baquin. Les vendeurs n’hésitent pas parfois à afficher des prix élevés pour des biens situés dans ces secteurs : le mètre carré y coûte entre 2 500 euros et 5 000 euros.

Important Néanmoins, dans l’ensemble, les prix pratiqués à Dijon restent raisonnables avec une moyenne de 2 582 euros au mètre carré.

Les futurs acheteurs peuvent d’ailleurs trouver facilement un financement pour leurs projets, en particulier s’ils se font accompagner par un courtier.

Cet expert peut orienter chaque emprunteur vers l’offre la plus pertinente et le faire bénéficier des meilleures conditions de prêt.

Les prix en périphérie sont plus abordables

ImportantEn périphérie de Dijon, le prix du mètre carré se situe entre 2 000 euros et 2 400 euros.

Les communes de Longvic et de Chenôve sont parmi les moins chers avec une moyenne respective de 2 000 euros et 2 021 euros. En revanche, celle-ci peut s’élever à 2 409 euros à Talant, 2 309 euros à Chevigny-Saint-Sauveur, et 2 289 euros à Quetigny.

Concernant le secteur locatif, le baromètre de LPI-SeLoger rapporte

Une hausse constante de la demande.

Les tarifs demeurent toutefois convenables avec des loyers de l’ordre de 12 euros le mètre carré.

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.