Menu Crédit immobilier

Immobilier : faute d’offres, les prix poursuivent leur flambée

emménagement d'une famille

Malgré le contexte de crise liée à la pandémie, le marché immobilier en France est toujours fortement animé par une demande pressante et une offre toujours insuffisante, en particulier dans le neuf. Les programmes immobiliers se font rares et les hausses de prix spectaculaires concernent la quasi-totalité des communes de l’Hexagone, sans distinction de taille.

L’Île-de-France fidèle à elle-même, mais Meaux et Melun font figure d’exception

À l’occasion de la rentrée, un professionnel de l’immobilier a rendu public son baromètre concernant les prix pratiqués dans l’Hexagone sur le marché du neuf et leur évolution sur les six derniers mois.

ImportantLe premier enseignement est que, pour le type de bien de référence, à savoir un appartement trois-pièces, le prix moyen dépasse désormais les 300 000 euros.

Sans grande surprise, ce prix moyen est largement dépassé en région parisienne. Dans la capitale, même en faisant appel aux services d’un courtier immobilier expérimenté, il faut disposer d’un budget de 855 900 euros pour s’offrir un T3. Mais comme il existe toujours des exceptions qui confirment la règle, deux villes d’Île-de-France, à savoir Meaux et Melun, présentent un prix moyen n’excédant pas les 200 000 euros.

Les prix atteignent des sommets à Bayonne

Mais plus que d’établir le classement des villes les plus chères, le baromètre a voulu se pencher sur l’évolution des prix et voir dans quelles villes la flambée a été la plus spectaculaire.

ImportantÀ ce jeu, la palme revient à Bayonne où le prix d’un appartement T3 neuf a progressé de près de 33 % en un semestre. Désormais, il faut compter en moyenne 412 300 euros pour devenir propriétaire de ce type de bien.

Selon les observateurs, deux raisons au moins expliquent cette flambée :

  • la première est la raréfaction des projets de constructions (moins de 10 programmes neufs en cours),
  • la deuxième, la sortie de terre d’un autre programme très « haut de gamme ».

Des progressions à deux chiffres sont également constatées à Lille (+17,5 %), Caen (+16,5 %), Toulon (+12,5 %).

Néanmoins, la courbe des prix n’est pas ascendante partout et certaines villes enregistrent des baisses notables. Sur les six derniers mois, la dégression la plus significative a eu lieu à Ajaccio où le prix moyen d’un T3 neuf a baissé de 27 %, à 282 200 euros.

J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?
J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?

Archives

Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.