Pourquoi les prix des logements neufs ne cessent-ils de croître ces derniers temps ?

Maison modèle et pile de pièces

Depuis 2020, devenir propriétaire d’un logement neuf est devenu un parcours du combattant pour les Français, du fait de l’envolée des prix sur le marché. Le déséquilibre entre l’offre et la demande entretient cette hausse.

Mais d’autres facteurs favorisent également la baisse du nombre de nouvelles constructions : la limitation des permis de construction délivrés par les maires à l’approche des élections municipales, et le blocage des chantiers durant le premier confinement. À ceci s’ajoutent la rareté et le coût élevé du foncier, la multiplication des règles et normes, la flambée des prix des matériaux et les difficultés d’approvisionnement.

Quel taux pour votre projet ?

Baisse de -12 % du nombre de biens vendus dans le neuf au premier semestre 2021

Comparé à son niveau d’avant-crise, le nombre de biens vendus dans le neuf au cours des six premiers mois de cette année a enregistré un repli de -12 %. En effet, les promoteurs immobiliers n’ont pu vendre que 70 402 logements de janvier à juin 2021, alors que la demande demeure très forte.

Important Ces derniers doivent d’ailleurs supporter des surcoûts de production suite à la flambée des prix du foncier et à la hausse des coûts d’approvisionnement et des prix des matériaux et des équipements. Ils sont également tenus de respecter les nouvelles normes de construction, notamment celles relatives à l’atteinte de la neutralité carbone.

Par ailleurs, le retour des investisseurs institutionnels sur le marché contribue aussi à faire grimper les prix dans le neuf au grand dam des investisseurs individuels.

Quoi qu’il en soit, avec l’aide d’un courtier, ceux qui veulent acquérir un logement neuf peuvent bénéficier des conditions avantageuses pour leur prêt immobilier.

Forte hausse des prix dans 3 métropoles

Le dernier baromètre de la plateforme Trouver-un-logement-neuf a rapporté que les prix dans le neuf évoluent de manière contrastée dans différentes grandes villes de l’Hexagone.

En effet, le portail a observé une forte hausse des prix dans 3 métropoles depuis le mois de mars :

  • Paris (+9 %) ;
  • Lille (+14 %) ;
  • Montpellier (+10 %).

Celle-ci a été plus modérée à Lyon, Bordeaux, Marseille et Toulouse (autour de +3 %), et à peine perceptible (moins de +1,5 %) à Nice, Strasbourg et à Nantes.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.