Menu Crédit immobilier

Le marché immobilier est toujours aussi tendu

Une famille visite une maison

La crise sanitaire a bouleversé le marché immobilier, c’est un fait. Pour autant, elle n’a pas fait disparaitre la tension qui règne dans les grandes agglomérations, malgré la volonté des citadins de quitter les villes pour des zones plus « rurales ». Il faut comprendre par là que la hausse des prix dans les localités de plus de 100 000 habitants continue de plus belle.

Comme si de rien n’était !

Il semblait légitime de penser qu’avec la baisse des revenus des ménages due au confinement et le durcissement des conditions d’octroi de prêt immobilier, la hausse des prix allait ralentir. L’éventualité d’une chute des prix a même été évoquée par les observateurs.

Au final, il n’en a rien été, du moins en ce qui concerne le mois de janvier 2021 dans les grandes villes françaises ; ces mêmes grandes villes qui, pourtant, perdent en popularité auprès de leurs habitants à la suite des deux confinements.

Important Dans bon nombre de villes de plus de 100 000 habitants, la flambée des prix pour ce début d’année a été spectaculaire. Il a été question d’une progression de +6,7 % en un an, alors qu’à la fin du mois de janvier 2020, celle-ci était de +4,2 %.

Pour environ un tiers de ces grandes villes (30 %), l’évolution sur un an est supérieure ou égale à +10 %. Les hausses constatées sont élevées, sachant que seulement une ville sur quatre affiche une croissance des prix en dessous de +5 %. Là encore, l’accélération est notable puisque, il y a un an, 53 % avaient présenté une augmentation inférieure ou égale à +5 %.

Quel taux pour votre projet ?

Une clientèle plus aisée

Aussi bien dans l’ancien que dans le neuf, les prix ont donc poursuivi leur envolée. Une des raisons est à chercher du côté des clients qui animent le marché.

Avec la baisse des revenus et les financements devenus plus durs à obtenir, les ménages modestes se sont retrouvés exclus du marché. Les vendeurs s’adressent alors à des acheteurs plus aisés et n’hésitent pas à revoir à la hausse leurs ambitions.

Les clients, de leur côté, sont confrontés à un manque d’offres et préfèrent ne pas trop négocier, de peur de ne pas pouvoir conclure la vente.

J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?
top

Archives

Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.