Saint-Étienne : le marché de l’immobilier a bien résisté à la crise

bâtiments saint-etienne

L’immobilier fait incontestablement partie des rares secteurs sur lesquels la crise sanitaire n’a pas eu des conséquences désastreuses. Au contraire, cette pandémie semble, d’une certaine manière, avoir contribué à un regain d’énergie de la pierre. Ce sont notamment les personnes en quête d’un nouveau cadre de vie et celles qui souhaitent investir dans un secteur plus sûr qui animent le marché de l’immobilier.

Saint-Étienne, une destination prisée

La crise sanitaire, mais surtout le premier confinement, a exacerbé le désamour des Français pour les grandes villes. Désormais, la plupart des candidats à l’acquisition orientent leur recherche immobilière vers les villes dites de second plan, où ils sont plus susceptibles de trouver des maisons individuelles dotées d’un espace extérieur à des prix intéressants.

Important Les Franciliens sont particulièrement friands de ce type de biens et sont nombreux à prospecter du côté de Saint-Étienne. La cité stéphanoise connait aujourd’hui un engouement sans précédent, si bien que la tension qui règne sur le marché de l’immobilier local est plus forte que jamais. L’offre n’arrive plus à satisfaire la demande.

Résultat : les prix flambent aussi bien dans l’ancien que dans le neuf, preuve de la bonne santé du marché.

Selon les chiffres communiqués par les professionnels de l’immobilier œuvrant à Saint-Étienne, le prix moyen est de nouveau supérieur à 1 000 euros le mètre carré.

Le marché de l’immobilier neuf se porte bien également, même si pour celui-ci, la tendance est plutôt à la stabilité des prix. Le mètre carré se négocie autour de 2 800 euros.

Quel taux pour votre projet ?

Des acheteurs avec des moyens

Les potentiels acheteurs – des Franciliens pour la plupart – sont motivés et disposent d’assez de moyens financiers pour concrétiser leur projet en dépit de la crise sanitaire.

Mieux, comme la consommation de biens et de services ayant été considérablement réduite durant le confinement, ils ont pu se constituer une épargne confortable. Aujourd’hui, malgré les exigences un peu plus contraignantes des banques, notamment l’obligation de fournir un apport personnel conséquent, les porteurs de projet disposent d’une capacité d’emprunt accrue.

Et comme les taux se sont maintenus à des niveaux exceptionnels, toutes les conditions sont réunies pour concrétiser le projet immobilier, qu’il s’agisse de l’achat d’une résidence principale ou d’un projet d’investissement locatif.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.