Les taux d’intérêt des crédits immobiliers restent stables

modèle de maison et billets de banque

Les différents observateurs ainsi que les courtiers ne sont pas vraiment sur la même longueur d’onde en ce qui concerne l’évolution du taux immobilier lors du premier trimestre 2021. Certains parlent de très légères hausses, d’autres notent d'infimes baisses. Du côté des candidats à l’emprunt, la différence est presque imperceptible. Ils constatent cependant que les banques durcissent leur critère d’attribution.

Un financement plus difficile à obtenir

Il n’y a pas si longtemps, les banques se livraient à une véritable guerre commerciale sur le terrain du crédit immobilier afin de conquérir le maximum de clients. Le taux immobilier était alors descendu à des niveaux jamais vus auparavant, conduisant même le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) à émettre des recommandations pour ralentir l’endettement galopant des ménages.

Important Suite à la crise sanitaire, et dans le but de relancer la machine immobilière, le HCSF a décidé d’assouplir ses recommandations. Sauf que, désormais, les organismes de crédit ont changé de stratégie et se montrent très sélectifs. Ils n’accordent des prêts immobiliers qu’aux meilleurs profils, c’est-à-dire les emprunteurs qui présentent suffisamment de garanties pour le remboursement.

Quel taux pour votre projet ?

Des taux différents selon les courtiers

Les courtiers immobiliers n’opèrent pas de la même manière lorsqu’il s’agit d’anticiper les taux prochainement pratiqués par les différents organismes de crédit.

Si leurs prévisions se basent toujours sur les taux en vigueur lors des mois précédents, les interprétations ne sont pas les mêmes et il arrive même que les courtiers aient une vision totalement opposée concernant les prochaines tendances.

Certains tiennent compte des taux que les banques appliquent sur les dossiers qu’elles sont en train d’instruire pendant que d’autres accordent plus d’importance aux taux que les organismes de crédit ont l’intention de proposer aux futurs candidats à l’emprunt.

À cause de cette petite divergence, leurs prévisions diffèrent de deux ou trois points de base. Ceci peut paraître infime et peut passer inaperçu aux yeux de l’emprunteur, mais cette différence reste notable, compte tenu du fait que les crédits en question courent sur plusieurs dizaines d’années.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.