Durcissement des conditions d’octroi des prêts immobiliers à partir de cet été

accord immobilier

Les taux de l’OAT à 10 ans sur lesquels sont indexés les taux d’intérêt des crédits immobiliers sont en train de remonter, signe d’un retour futur de l’inflation. Pourtant, d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA, le taux moyen des prêts reste actuellement très attractif : 1,07 % toutes durées confondues. Les conditions de financement risquent toutefois de se resserrer cet été, sous l’impulsion des autorités financières qui vont émettre de nouvelles recommandations.

Quel taux pour votre projet ?

De nombreux ménages français ont pu accéder à la propriété

Important Souscrire un crédit immobilier n’a jamais été aussi facile pour les emprunteurs depuis 2020. Hormis les taux immobiliers particulièrement intéressants, les conditions d’octroi ont également été assouplies. Le taux d’endettement maximum qui était auparavant fixé à 33 % est par exemple passé à 35 %. Les meilleurs profils peuvent même s’endetter jusqu’à 38 %.

C’est le cas notamment d’un couple secundo-accédants qui a financé leur projet d’investissement locatif avec un taux d’endettement à 37 %. Leur apport personnel s’élevait à 85 000 euros et ils ont obtenu un crédit de 512 000 euros.

Cependant, les choses risquent de se corser à partir de cet été avec l’entrée en vigueur des nouvelles recommandations des autorités financières.

Selon la Fédération bancaire française,

Le caractère contraignant a été annoncé pour intervenir entre juin et septembre.

Dès lors, les banques qui ne se conformeront pas aux ordres seront réprimandées.

Risque de coup d’arrêt brutal du marché

Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, a expliqué que
La réunion du Haut conseil de stabilité financière s’est penchée sur la manière de contraindre les banques à appliquer les recommandations et ainsi de ne plus accepter un taux d’endettement supérieur à 35 %.

Villeroy de Galhau

Il a rajouté que

Celle-ci deviendra un ordre à partir de cet été.

Villeroy de Galhau

Avec l’emballement du marché du crédit immobilier, des garde-fous ont été mis en place pour restreindre l’accès des ménages au prêt et limiter les risques de surendettement.

Ces nouvelles mesures contraignantes pourraient cependant casser le dynamisme du marché.

Selon un expert du secteur,

Le nombre de dossiers de prêt traités par son établissement a doublé par rapport à l’année précédente et augmenté de +10 % par rapport à 2019.

Villeroy de Galhau

D’après toujours ses explications,

Les taux d’intérêt des crédits immobiliers vont connaître une hausse de +0,2 % à +0,3 %, alors que les conditions d’octroi vont se durcir.

Villeroy de Galhau


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.