Immobilier : le neuf se refait une santé

Immobilier neuf santé

La demande en termes de logements neufs connait un léger regain de forme en France, d’après les constatations faites par l’INSEE. Dernièrement, les acheteurs semblaient bouder ce type de biens et les mises en chantier se faisaient rares. Mais à en croire le rapport publié en début d’été, le marché du neuf est en train de repartir doucement, mais surement.

Les Français retrouvent le moral

D’après l’enquête de l’INSEE,

Les Français seraient, en majorité, plus confiants vis-à-vis de la conjoncture économique et de leur situation financière personnelle.

Ainsi, ils sont nombreux à se dire prêts à se lancer dans de grands projets, en l’occurrence dans l’achat d’un logement.

Auparavant, les acheteurs se tournaient bien plus volontiers vers l’immobilier ancien, l’institut des statistiques a décelé un léger changement dans la tendance, une impression que viennent confirmer les promoteurs immobiliers.

Selon ces derniers,

Malgré la hausse du prix moyen des logements neufs, un regain de pouvoir d’achat incite les ménages à se tourner vers les constructions récentes.

La demande est ainsi actuellement en hausse, l’offre tend à suivre cette tendance. Le nombre de biens neufs en attente d’acquéreur augmente et, selon les professionnels du bâtiment,

Cette situation devrait se poursuivre jusqu’au mois d’octobre.
Quel taux pour votre projet ?

La baisse des taux immobiliers est également un facteur de motivation

Avec le moral au beau fixe, les ménages profitent en parallèle de conditions de prêt très favorables de la part des organismes de financement.

Avec l’aide d’un courtier immobilier, les dossiers les plus solides peuvent même espérer obtenir un crédit qui serait presque gratuit, au vu des taux pratiqués actuellement.

Important Sans grande surprise, le volume des crédits immobiliers octroyés est en hausse. Et pour la première fois depuis de longs mois, la part des financements de logements neufs a connu un léger rebond.

Ce regain de forme profite bien évidemment aussi bien aux ouvriers artisans qu’aux promoteurs.

Mais malgré une forte probabilité de l’augmentation du nombre de mises en chantier, les constructeurs se montrent prudents et ne recrutent pas, du moins pour l’instant.

D’ailleurs, la profession est en train de connaitre une mini crise et 53 % des entreprises de ce domaine affirment avoir des difficultés à trouver de la main-d'œuvre.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.