Menu Crédit immobilier

Les règles à respecter lors d'un achat immobilier

achat immobilier

Découvrez en quelques lignes les procédures à suivre pour réussir l’achat de votre logement.

Investir dans un logement est un projet d’une vie. Pour être sûr de faire le bon choix et éviter les mauvaises surprises, suivez ces quelques conseils !

Les mesures préalables

Avant de procéder à la recherche, il faut connaître vos moyens financiers et estimer votre budget. Pour ce faire, il vous est recommandé de contacter une banque ou un courtier pour une simulation de crédit.

Cette étape est importante car elle vous permet d’évaluer votre capacité d’emprunt, compte tenu de votre apport personnel et de vos revenus. Vos mensualités de remboursement ne doivent pas excéder le tiers de vos revenus mensuels.

Par ailleurs, si vous êtes primo-accédant, certaines aides spécifiques vous seront accordées, entre autres, le prêt à taux zéro (PTZ), le 1% logement… Ainsi, votre budget doit couvrir et la valeur du bien et les tarifs du notaire évalués à peu près à 2 à 3% du prix d’acquisition.

Une fois votre capacité de financement évaluée, il est important de vous imposer des critères de recherche.

Selon que le bien que vous recherchez est destiné à un usage personnel ou professionnel, posez-vous les bonnes questions notamment sur la superficie, le nombre de pièces, la proximité par rapport à votre lieu de travail, aux commerces, aux écoles…

Faites ensuite recours à un promoteur immobilier pour être sûr de faire le meilleur choix. De préférence, faites une descente sur terrain pour vous faire une idée précise du logement et de l’environnement. Ne manquez pas d’étudier les plans ainsi que toutes les conditions afin de se parer des vices cachés.

De la réservation à la livraison

Lorsque vous avez sélectionné votre bien, vous êtes tenu de signer un contrat de réservation en l’état futur d’achèvement (Véfa) avec votre promoteur. Celui-ci détermine les conditions de vente et la date définitive de signature du contrat ainsi que celle de la livraison.

Il est prudent de négocier une clause suspensive pour vous prémunir des conséquences d’un refus de votre prêt bancaire.

Avant de signer l’acte définitif de vente, vous disposez de quelques mois pour souscrire un crédit immobilier et assurer le financement de votre acquisition. Faites jouer la concurrence entre les banques pour tirer l’emprunt qui vous est la plus rentable.

Concernant le contrat de vente, celui-ci doit vous être communiqué au moins un mois avant la date de signature. Vous disposez ainsi d’un laps de temps pendant lequel vous pouvez étudier attentivement les conditions du contrat. Ce n’est qu’après la signature du contrat que vous disposez du titre de propriété. Lors de la remise des clés, assurez-vous que le logement est bien conforme aux conditions conclues avec le promoteur et qu’il n’y a aucun vice de construction.

Archives

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.