Cambodge : la pandémie de covid-19 a précipité de nombreux ménages dans la précarité

masque covid et euros

Ces derniers temps, les rapports sur l’impact du covid-19 sur l’économie d’un pays sont fréquemment publiés par les autorités concernées et leurs conclusions sont, dans la quasi-totalité des cas, très alarmantes. Comme l’ensemble des pays du monde, le Cambodge n’a pas pu se prémunir de la pandémie et a vu son économie glisser sur une pente dangereuse.

Croissance inquiétante de l’endettement des Français

piles de pièces

Si la crise sanitaire a affecté la plupart des secteurs d’activité, elle semble avoir épargné celui du crédit. En effet, les Français ont massivement souscrit des prêts immobiliers et à la consommation. En conséquence, l’endettement des ménages s’envole alors que les véritables conséquences économiques de la pandémie restent méconnues du fait des aides de l’État.

Les banques marocaines constatent une augmentation des créances en souffrance

discussion business

Un fait prévisible... En raison de la crise sanitaire liée au coronavirus, le volume des créances en souffrance au Maroc a connu une évolution notable l’année dernière. L’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) et l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) ont confirmé une hausse de 13,9 % dans un rapport qu’elles ont communément rédigé et publié récemment.

Les Luxembourgeois croulent sous les dettes

Jeune femme vérifiant l’épargne

Avec les levées de restrictions qui s’opèrent un peu partout, une lueur d’espoir apparaît quant à la maîtrise de la pandémie. Mais au Luxembourg, cette dernière a laissé une autre plaie qui prendra du temps à se refermer : la crise économique qui touche la quasi-totalité des ménages. La menace de surendettement plane, notamment à cause de la dette immobilière.

Maroc : la Banque centrale a multiplié les mesures pour aider le pays à se relever de la crise

vile de Tanger, Maroc

Comme un peu partout dans le monde, l’heure est à la relance économique au Maroc. Ainsi, la Bank Al-Maghrib (BAM), la banque centrale du Royaume, a lancé les grandes manœuvres pour soutenir à la fois les ménages, les entreprises et surtout les organismes de crédit. Ces derniers sont en effet appelés à jouer un grand rôle dans la reprise et doivent pouvoir exercer leur métier dans les meilleures conditions.

Crédit : les Marocains se sont moins endettés en 2020

Bank Al-Maghrib

Bank Al-Maghrib vient de publier son rapport d’activité 2020. Le bilan a révélé que les encours des crédits souscrits par les particuliers se chiffrent à 13,9 milliards de dirhams en 2020. L’institution financière a également constaté un bond de 104,1 milliards de dirhams de la fortune des ménages. Les dépôts à vue ont augmenté de 45,1 milliards de dirhams, tandis que les avoirs numéraires ont enregistré une hausse de 50,4 milliards de dirhams.

La BCE constate des défaillances du système de contrôle des risques dans certaines banques

Sculpture de signe d’euro

Une hausse globale de l’encours des créances douteuses a été constatée au sein de plusieurs banques du Vieux continent. Une situation qui est essentiellement due aux faiblesses des systèmes de gestion des risques mis en œuvre dans les établissements concernés, d’après la BCE. D’ailleurs, l’institution monétaire a annoncé de nouvelles descentes au sein des sièges pour contrôler le respect des directives sur les NPL.

La politique monétaire expansionniste de la BoE n’a pas le même impact sur les ménages britanniques

Bons de monnaie de la livre de Grande-Bretagne

La politique monétaire expansionniste de la Banque d’Angleterre n’a pas le même impact sur les ménages britanniques. Pour ceux qui disposent de peu de liquidités, la hausse des taux d’intérêt les incite à réduire leurs dépenses de consommation. En revanche, pour les autres catégories de ménage, les fluctuations des taux ne les contraignent pas à changer leurs habitudes de consommation.

Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités

Archives

Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.