Les Luxembourgeois croulent sous les dettes

Jeune femme vérifiant l’épargne

Avec les levées de restrictions qui s’opèrent un peu partout, une lueur d’espoir apparaît quant à la maîtrise de la pandémie. Mais au Luxembourg, cette dernière a laissé une autre plaie qui prendra du temps à se refermer : la crise économique qui touche la quasi-totalité des ménages. La menace de surendettement plane, notamment à cause de la dette immobilière.

Les ménages vivent très au-dessus de leurs moyens

La situation n’est certes pas encore catastrophique, mais la sonnette d’alarme mérite tout de même d’être tirée. En effet, d’après les différents indicateurs, la crise sanitaire liée au Covid-19 a grandement détérioré la situation financière des ménages luxembourgeois. Un ratio en particulier vient illustrer cette réalité, à savoir celui de l’encours de la dette sur le revenu qui s’établit désormais à 939 %. En plus clair, ce chiffre communiqué par le gendarme de la Place signifie qu’un ménage présente une dette de 939 euros pour seulement 100 euros de revenus.

Important Sans grande surprise, le logement pèse lourd dans l’ardoise des ménages.

La crise sanitaire n’a pas freiné la hausse des prix de la pierre, mais a grandement contribué à la baisse des revenus des porteurs de projet. Malgré les taux d’emprunt qui n’ont pas vraiment bougé,

Important Concrétiser un projet immobilier est devenu plus difficile puisqu’il faut désormais emprunter beaucoup plus qu’auparavant.

Pour ceux qui sont déjà en phase de remboursement, le rachat de crédits se présente ainsi comme une alternative à privilégier pour gagner en pouvoir d’achat.

La réalité selon laquelle il est de plus en plus difficile de concrétiser un projet immobilier est illustrée par un autre indicateur, en l’occurrence le taux d’emprunt des ménages. Celui-ci s’est établi en moyenne à 77,6 % l’année dernière. Cela signifie que 77,6 % du prix d’achat d’un bien immobilier est financé par un prêt. Plus grave encore, pour un ménage sur trois, l’apport personnel ne représente que 10 % de la valeur du bien à acheter.

Les mesures prises vont-elles suffire ?

Les autorités luxembourgeoises sont conscientes de la menace qui plane et ont déjà adopté quelques mesures pour éviter le renforcement des cas de surendettement, notamment le resserrement des conditions d’octroi des crédits immobiliers.

Néanmoins, s’appuyant sur les chiffres publiés, les observateurs se montrent pessimistes et estiment que les dispositions prises n’amélioreront pas la situation des ménages dans l’immédiat. Au mieux, elles contribueraient à la maintenir telle quelle.

Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités

Archives

Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.