Crédit facile : des raisons de s’inquiéter selon la banque de France

Credit facile raison inquietude banque de france

La Banque de France s’interroge sur les éventuelles répercussions négatives de la politique menée actuellement par les banques françaises. En plus des taux qui dégringolent, les crédits immobiliers n’ont jamais été aussi faciles d’accès. La Banque de France craint une recrudescence du phénomène de surendettement, même si aucun signe tangible ne tend à confirmer ce scénario pessimiste.

Les experts financiers tablent sur une hausse tendancielle du prix des logements

Experts financiers hausse prix immobilier

Le dernier bulletin de la Banque de France paru au mois de juin comporte une étude menée par quelques experts financiers européens. Ces derniers se sont intéressés sur les raisons probables de la forte baisse des taux d’emprunt immobilier et l’envolée des prix des logements. Et selon le rapport qu’ils ont publié, l’évolution du taux d’intérêt dépend en particulier des politiques monétaires des banques centrales dans la zone euro, mais aussi des facteurs démographiques.

La hausse de l’endettement préoccupe le HCSF

HCSF préoccupé par hausse endettement

Selon le rapport de la Banque de France, le niveau de l’endettement poursuit sa progression en dépit du ralentissement de l’économie. En France, la dette des acteurs privés non financiers dépasse la moyenne européenne. Le crédit destiné aux ménages augmente également à un rythme soutenu. De quoi éveiller la vigilance du Haut conseil de stabilité financière.

Canada : stabilité de l’endettement des ménages au premier trimestre

Canada stabilité endettement ménage

L’endettement des ménages canadiens au cours de ces dernières années avait commencé à alarmer les autorités financières du pays. Cependant, selon Statistique Canada, le ratio de la dette des foyers suit la même tendance qu’au dernier trimestre 2018 pour les trois premiers mois de cette année, et se maintient donc à un niveau stable.

Un léger ralentissement de l’économie française est à prévoir dans les prochains mois

Ralentissement économie française à prévoir

Les prévisions de la Banque de France en mars dernier étaient optimistes, mais l’évolution de la situation conduit cet organisme à être plus mesuré et à revoir à la baisse ses prévisions relatives à la croissance économique de l’Hexagone. Le nouveau pronostic a été rendu public en juin et laisse entrevoir un léger scepticisme quant à une évolution positive.

calculez votre nouvelle mensualité
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
déposez votre demande
de prêt
Jusqu’à -60%*
sur vos mensualités avec le
rachat de crédits !
je compare les offres
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Exemple de client : L'opération de regroupement de crédits en cours présentée ci-dessus s'effectue à l'aide d'un rachat de crédits au taux d'intérêt variable de 3,75% pendant les 12 premiers mois, puis un taux variable mensuellement indexé sur l’Euribor 1 mois + 2,95% (hors assurance, hors frais) capé +1% pendant 7 ans, révisable trimestriellement en fonction de l'Euribor 3 mois. Pour un prêt de 211 123 € sur une durée de 300 mois : vous remboursez 300 mensualités de 1 085 € (hors assurance facultative). Taux Effectif Global de 3,44% (TEG), soit un coût total du crédit de : 88 154,88 €. Le coût total du crédit et le TEG indiqués ont été calculés sur l’hypothèse d’un déblocage en une seule fois de la totalité du Crédit et de l’absence d’exercice par l’Emprunteur d’une option du crédit ou d’un remboursement par anticipation. Le TEG tient compte du montant prévisionnel des intérêts, des frais de dossier, d’une estimation des frais d’acte et des honoraires de l’intermédiaire du crédit nécessaires à l’octroi du Crédit. Il a été calculé en considération, d’une part du taux d’intérêt appliqué pour la première période indiquée et d’autre part, de celui qui serait applicable à l’issue de cette première période, pour la durée prévisionnelle restante, sur la base de l’Euribor 1 mois moyen connu à la date d’émission de l’Offre majorée de l’élément fixe. A titre d’information, l’élément variable basé sur l’Euribor 1 mois calculé à la date d’émission de l’Offre est de 0,0060%. L'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de 14 jours pour accepter son crédit.

Opération financée par : GE Money Bank.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.