Comparez les offres de crédit immobilier en toute simplicité

et trouvez la solution de financement idéale pour votre projet !

Je compare les meilleures offres !

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.

Transition énergétique dans l’immobilier locatif : contraintes, risques et perspectives

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 5 février 2024 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aider à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous nous rémunérons sur chacun de nos services.

 1438125005

La transition énergétique redéfinit les règles pour les bailleurs, confrontés à des obligations de rénovation sous peine de ne plus pouvoir louer certains logements. De la loi relative à la transition énergétique à la récente loi climat, cet article explore les évolutions du paysage législatif pour les bailleurs confrontés à des logements énergétiquement indécents.

Obligation de rénovation énergétique pour les passoires thermiques

L’intégration récente des critères de décence énergétique dans la loi climat modifie significativement la donne pour l’investissement immobilier locatif. Les logements classés G, F et E font désormais l’objet d’obligations de rénovation énergétique pour les bailleurs. Bien que le non-respect de ces critères n’entraîne pas une interdiction de louer, les sanctions, telles que des travaux obligatoires ou une baisse de loyer, incitent à une stricte conformité.

L’impact s’étend également au défaut de permis de louer, qui pourrait constituer une interdiction effective, touchant déjà plus de 400 communes. Il est important de noter que la loi climat applique ces exigences de décence énergétique aux logements loués à titre de résidence principale, excluant les locations saisonnières ou les meublés touristiques.

Quel taux pour votre projet ?

Contrats des logements G : un sursis jusqu’en 2025 ?

Les récentes exigences de décence énergétique, instaurées pour les nouveaux baux, soulèvent des interrogations quant à leur impact sur les contrats en cours. En principe, la loi n’est pas rétroactive, et ces critères deviennent contraignants lors du renouvellement ou de la reconduction tacite du bail.

Le calendrier de la loi climat, progressivement applicable aux baux reconduits ou renouvelés, implique que les logements classés G, par exemple, pourraient nécessiter des travaux de rénovation énergétique lors de la reconduction du contrat, modifiant ainsi les obligations des bailleurs et locataires. Bien que le gouvernement ait clarifié sa position, l’interprétation de la loi demeure sujette à l’appréciation des juges en cas de contentieux.

Perspectives d’assouplissements et réformes

Bien que l’assouplissement du calendrier ait été écarté, des ajustements sont envisagés.

ImportantLa révision du mode de détermination du DPE, notamment pour les petites surfaces, et la primauté du DPE collectif dans les copropriétés figurent parmi les pistes de solutions avancées par le Conseil national de l’Habitat.

Des propositions de loi visent également à réformer le calcul du DPE pour une évaluation plus équitable.

À retenir
  • La transition vers des logements énergétiquement performants crée des défis complexes pour les bailleurs.
  • Entre les contraintes de conformité actuelles, les risques de sanctions et les perspectives d’ajustements, naviguer dans ce paysage dynamique nécessite une compréhension approfondie des obligations légales et une adaptabilité constante face à une législation particulièrement évolutive.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.