Le logement se trouve actuellement au mieux de sa forme en France selon le LABEL

Logement en meilleur forme france Label

Comme chaque année, le laboratoire économique du logement (LABEL), cellule économique de la FNAIM, dresse un rapport. Une étude portée sur 16 pays européens, y compris la Suisse. Cette enquête aborde de nombreuses disparités, notamment au niveau du nombre d’habitations, mais elle fait aussi état des conditions de logement actuelles en territoire français.

Le LABEL a effectué son rapport annuel sur les parcs de logements. Une étude à laquelle a participé une quinzaine de pays européens, rapportant notamment le nombre de logements pour chacun des territoires concernés, mettant alors en lumière d’énormes disparités. Une différence qui résulte principalement du type d’habitation et des tendances affichées par les populations locales.

Cette enquête s’est aussi penchée sur la situation des ménages français, notamment le taux d’endettement croissant, auquel il faut faire attention. Force est pourtant de constater qu’il y a du mieux en ce qui concerne les taux d’intérêt des crédits immobiliers. En effet, ils ne s’élèvent plus qu’à 1,17% en moyenne, assurance habitation comprise.

La France par rapport à l’Europe

La France compte 35,7 millions de logements, ce qui en fait l’un des parcs les plus importants en Europe. En Espagne, ce chiffre s’élève à 26 millions et 24 millions au Royaume-Uni. Des statistiques qui s‘avèrent toutefois bien en dessous de celui de l’Allemagne et de ses 42 millions d’habitations.

Important Le bilan reste tout aussi fameux lorsqu’il est rapporté au nombre d’habitants. En France, on estime qu’une population de 1 000 individus est répartie dans 540 logements, la plaçant à la 5ème place sur les 16 pays mis en observation.

Mais c’est le Portugal qui dispose du plus grand nombre pour 1 000 habitants, car il en compte 577 quand le Royaume-Uni n’en compte que 433. Cette disparité peut notamment s’expliquer par la tendance des citoyens britanniques à vivre dans une maison plutôt que dans un appartement, comme c’est le cas dans l’Hexagone.

En effet, selon les données publiées par Eurostat en 2018, seulement 15% de la population du Royaume-Uni vit en appartement, contre 61 % en maison. En France, il est indiqué que ce sont les logements individuels qui sont privilégiés. 76 % des Français vivent dans une maison individuelle ou dans un appartement et une minorité de 24 % vit dans un habitat mitoyen.

Mais c’est la Suisse qui détient le record du plus petit nombre de personnes logeant en maison commune, seulement 11 %. Plus de deux tiers des suisses vivent en appartements, cependant cela ne les empêche pas de se positionner juste derrière la bannière tricolore en termes de nombre de logements pour 1 000 habitants.

Un bilan plutôt positif

Au cours de la dernière décennie, on a assisté à une augmentation du nombre de logements en France, estimé à 3,5 millions d’unités supplémentaires. C’est notamment dû à la construction de nouvelles bâtisses, mais aussi grâce aux travaux de rénovation apportés aux bâtiments déjà présents.

Important Sur les 35,7 millions de maisons ou d’appartements en territoire hexagonal, 82% sont utilisées comme résidences principales, 10% comme résidences secondaires tandis que 8 % sont présentement vacantes. Ces dernières constituent des pertes pour leurs propriétaires, néanmoins elles sont nécessaires pour assurer la fluidité du marché.

L’enquête du laboratoire économique du logement fait aussi état de l’amélioration des conditions de logement en France. Un point positif résultant de l’augmentation de la surface habitable par personne.

Il n’empêche que les problèmes récurrents liés aux difficultés des ménages à se trouver un toit convenable persistent. Une situation qui peut s’expliquer par l’inaptitude financière des ménages à faire face à la dynamique actuelle du marché immobilier.

Important Cette faible capacité financière des foyers est d’autant plus inquiétante au vu de l’augmentation du taux d’endettement. En effet, l’endettement des Français est passé de 80 %, en 2009, à 96 % en 2018, selon Eurostat.

Certes, ce chiffre reste dans la moyenne européenne et est loin des 234 % du Danemark, mais les autorités en vigueur ont tout de même décidé de mettre en place certaines mesures. L’une d’elles passe par la restriction d’accès au crédit immobilier, en vigueur depuis le 1er janvier 2020.

En conclusion, l’état du logement en France reste assez bon, surtout en comparaison avec ses pays voisins. Les taux d’endettement des ménages et les conditions de logement restent toutefois à surveiller.

Archives

Comparez les
assurances habitation
Plus de 3O formules d'assurance comparées
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
Plus de 30 formules
d’assurance habitation comparées
en moins de 3 mn
Je trouve la
meilleure assurance
Assurance habitation
Vous recherchez la meilleure assurance habitation ?
Plus de
30 formules
habitation
comparées
Comparez et trouvez la meilleure assurance habitation
Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.