Comparez les offres de crédit immobilier en toute simplicité

et trouvez la solution de financement idéale pour votre projet !

Je compare les meilleures offres !

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.

Prêt immobilier : la banque offre une seconde chance à certains emprunteurs

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 1 février 2024 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aider à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous nous rémunérons sur chacun de nos services.

1305762978

Dans le courant du mois de février, les emprunteurs solvables à qui la banque a refusé une demande de prêt pourront demander un réexamen de leur dossier. Mais tous les établissements ne sont pas concernés par cette nouvelle mesure.

Bonne nouvelle pour les candidats à l’emprunt : ils auront bientôt le droit à une seconde chance en cas de refus de prêt. Dès “courant février”, les emprunteurs pourront en effet demander à leur banque de réexaminer leur dossier si cette dernière a refusé de les financer, a indiqué la Banque de France à Capital.

Quel taux pour votre projet ?

Des refus de prêt qui devront bientôt être justifiés par les banques

Pour rappel, jusqu’à présent, lorsqu’un établissement bancaire refuse d’accorder un crédit à un ménage, ce dernier n’a plus qu’à tenter sa chance ailleurs. Une situation frustrante pour de nombreux ménages, d’autant que "les refus n’ont pas à être motivés par l’organisme préteur”, souligne Maël Bernier, la porte-parole de Meilleurtaux. Jusqu’ici, il est donc impossible pour eux d’en savoir plus, et de corriger le tir avant de présenter à nouveau leur dossier autre part.

Conscient du problème, le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) a organisé une réunion début décembre à ce sujet. D’une part, l’organisme chargé de veiller à la stabilité financière du pays, considère que les établissements de crédit devront justifier leur refus auprès des candidats à l’emprunt.

Un droit à une deuxième chance pour les ménages solvables

D’autre part, il estime que ces derniers pourront, de nouveau, soumettre leur dossier à un examen. Notamment auprès des grandes banques françaises, telles que le Crédit mutuel, SG, BNP Paribas, La Banque postale, le Crédit Agricole et BPCE (Banque populaire et Caisse d’épargne).

Mais à condition que les demandeurs soient solvables, c'est-à-dire que la part de leur revenu net avant impôt consacrée au remboursement d’une mensualité, n’excède pas 35%. En effet, il n’est pas question pour le régulateur d’octroyer une seconde chance à tous ceux qui cherchent un financement.

“Nous ne prévoyons pas un droit universel au crédit car ce serait le meilleur moyen de surendetter les ménages”, souligne le HCSF. Le but est seulement d’instaurer un dialogue entre préteurs et emprunteurs. Notamment dans un contexte où ces derniers se retrouvent, pour beaucoup, désabusés. Car pour rappel, en seulement deux ans, ils ont dû faire face à une hausse brutale et continue des taux de crédit.

Quel taux pour votre projet ?

Une mesure trop tardive ?

En revanche, cette mesure “transitoire et temporaire”, selon les mots du HCSF, n’arrive-t-elle pas un peu tard ? La question se pose, car les taux d’emprunt ont commencé à stagner fin 2023. Depuis peu, ils ont même, pour la première fois depuis deux ans, baissé.

Selon les chiffres de Meilleurtaux, entre début décembre 2023 et fin janvier 2024, les taux moyens pour les prêts conclus sur 25 ans sont tombés de 4,58% à 4,20%. Et ils pourraient même descendre à 3,25% d’ici décembre, selon l’Observatoire Crédit Logement CSA.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.