Le taux d’emprunt pour un crédit immobilier connaît une hausse remarquable aux États-Unis

modèle de maison en bois

Pour un emprunt d’une durée de 30 ans, le taux d’intérêt est passé de 3 à 4 % en quelques mois aux États-Unis. Le pays n’a subi d’augmentation aussi importante depuis 2018 selon les professionnels du secteur immobilier. Cette hausse complique la situation pour certains ménages. Elle risque pourtant de se poursuivre dans les mois à venir.

Les ménages américains font face à une flambée incessante du taux d’intérêt immobilier depuis quelques semaines. Certains risquent d’ailleurs de devoir abandonner leur projet, du moins pour le moment au vu de la situation. Le taux hypothécaire est en hausse et l’accès sera difficile pour certains foyers. Un emprunteur doit actuellement endosser des intérêts équivalents à plus de 4 % du montant de son prêt. D’ailleurs, des augmentations sont encore prévues. La Réserve fédérale envisage en effet de réviser le taux de référence. Le nombre de transactions finalisées a chuté en conséquence, les États-Unis sont pourtant confrontés à des difficultés d’accès au logement.

Je trouve la meilleure assurance habitation

Un taux d’emprunt à 5 %

Le taux d’emprunt dans l’immobilier se trouve aujourd’hui à un niveau où le crédit devient inaccessible à certains ménages aux États-Unis. Les augmentations observées ces derniers jours ne risquent cependant pas de prendre fin bientôt. La Réserve fédérale américaine prévoit une revalorisation de 4 points sur le court terme. Si la situation s’y prête, l’organisme pourrait mettre en place un cycle de resserrement identique à celui effectif depuis 1985.

Dans ce cas de figure, le taux pour un crédit hypothécaire de 30 ans peut aller jusqu’à 5 %. Un tel niveau n’a plus été atteint dans le pays depuis 2010. Ils craignent d’ailleurs les répercussions avec des acheteurs qui finiront par abandonner leur projet. Certains contrats sociaux pourront aussi être rompus dans de telles conditions. Sans oublier les impacts sur le marché de l’assurance habitation avec le risque d’une baisse du nombre de clients.

Une évolution sur presque toutes les offres immobilières hypothécaires

Actuellement, le taux hypothécaire pour un crédit à 30 ans se situe à 4,5 %. L’évolution est bien visible puisqu'elle était à 3,1 % en janvier 2022. Il s’agit du taux le plus élevé enregistré aux États-Unis depuis 2018. D’ailleurs, il ne permet plus à une bonne partie des consommateurs de financer leur logement.

De plus, le prix immobilier a bondi en parallèle. Une croissance de 15 % a été relevée en un an, le tarif moyen étant de 357 000 dollars. Les ventes d’habitation ont connu un recul pour cette raison et les biens qui restent en stock, en attente de potentiels acquéreurs, se multiplient.

Cette progression concerne aussi les prêts hypothécaires fixes de 15 ans, pourtant privilégiés par les ménages pour refinancer leur maison. Le taux est passé de 3,09 % à 3,4 % en une semaine pour ce type d’offre. La situation inquiète dans un pays où l’accès à une habitation est déjà difficile.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.