Le prix continue d’augmenter sur le marché de l’immobilier neuf en France

agent immobilier et couple

Les chiffres relevés témoignent encore une fois d’une évolution du prix des appartements neufs en France. Pour la Fédération des promoteurs immobiliers, il y a lieu de s’inquiéter. De plus en plus de ménages auraient en effet des difficultés à concrétiser leur achat si cette tendance se maintenait. L’organisme appelle en ce sens à une intervention des pouvoirs publics.

L’immobilier neuf coûte de plus en plus cher en France. Le prix aurait même connu une hausse de plus de 20 % en 10 ans sur ce segment. Cette augmentation se poursuit selon les chiffres relevés par la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI). Elle serait en partie due à la rareté des offres sur le marché. Les logements disponibles peineraient à répondre aux demandes existantes. Raison pour laquelle les seuls biens proposés trouvent toujours preneurs malgré un tarif au mètre carré élevé. Les acteurs du secteur demandent néanmoins des solutions de la part des pouvoirs publics. Une partie des acheteurs abandonneraient déjà leurs projets faute d’avoir le budget nécessaire.

Je trouve la meilleure assurance habitation

Un secteur qui risque la crise

Le délégué général de la FPI, Didier Bellier-Ganière, souhaite entre autres une révision de la politique fiscale. Les mesures actuelles n’encouragent pas les propriétaires de terrains à les mettre sur le marché. Pour cause, la fiscalité est plus avantageuse au fur et à mesure qu’ils retardent la vente. Il serait aussi juste de reverser une partie de la TVA collectée aux communes qui investissent dans l’immobilier.

Le dirigeant de la FPI avance également l’idée d’une mesure d’accompagnement avec le dispositif visant zéro artificialisation nette des sols. Il serait utile d’ instaurer une densité minimale de construction que les maires sont tenus de respecter. Ces propositions ont été mises en relief alors que l’organisme redoute une crise de logement.

Une partie des potentiels acquéreurs commencent à se retirer du marché en raison du tarif qui continue de s’envoler. Certains se tournent en revanche vers les logements anciens. La ruée vers ces biens risque cependant de faire bondir leurs prix. La FPI estime que 500 000 logements devraient être construits chaque année pour combler les besoins existants. De plus, la situation peut impacter d’autres secteurs comme celui de l’assurance.

Pour rappel, l’assurance logement est obligatoire uniquement pour les locataires. Elle est néanmoins recommandée pour les propriétaires. Il est possible de réaliser une simulation assurance habitation en amont pour avoir une estimation du coût.

Je trouve la meilleure assurance habitation

Une situation relevée dans plusieurs pays européens

Selon la FPI, la plupart des acheteurs investissent actuellement sur 30 ans pour pouvoir accéder à la propriété. Un tel engagement serait toutefois difficile à mener pour un primo-accédant. Les chiffres communiqués par l’organisme font pourtant état d’une hausse annuelle de 5,9 % pour le prix des appartements neufs.

Concrètement, il a progressé de 4,8 % en Île-de-France du quatrième trimestre de 2020 au quatrième trimestre 2021. L’augmentation est de 5,5 % en régions. Trois communes font figure d’exception avec un tarif en baisse. Il s’agit de :

  • Besançon (- 14.2 %) ;
  • Le Havre (- 2.9 %) ;
  • Nice (- 0,4 %).

Laval et Brest affichent en revanche un record avec une croissance respective de 16,8 % et 16,7 %. Le Mans et Orléans se distinguent également, enregistrant chacun une hausse de 14,1 % et 13,1 %. Le mètre carré coûterait 5 410 euros en moyenne en région parisienne, et 4 307 euros en province. En 10 ans, le tarif aurait bondi de 22 % en France pour les appartements neufs.

Il serait cependant difficile d’espérer une baisse bientôt. Non seulement les offres sont limitées, mais le coût de la construction risquerait d’évoluer avec les nouvelles exigences environnementales. La crise ukrainienne entraînerait en outre une envolée du prix des matériaux.

La France n’est pas le seul pays à faire face à cette augmentation. L’organisation Build Europe a récemment interpellé les ministres européens du Logement pour la même problématique. Elle réunit des constructeurs, des aménageurs et des promoteurs issus de 14 pays européens.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.