La crise sanitaire a entraîné le repli du marché de la location touristique en Europe

remise de clef de bien immobilier

L’entreprise américaine Airbnb a été considérablement impactée par la crise sanitaire. En effet, la pandémie de coronavirus a entraîné l’effondrement des locations touristiques. En Europe, plusieurs municipalités souhaitent profiter de cette tendance à la baisse pour restaurer la formule traditionnelle. Tel est notamment le cas de Paris qui prévoit d’acquérir des logements proposés sur la plateforme d’Airbnb.

Tout comme Paris, Lisbonne prévoit d’exploiter des logements Airbnb. Dans le détail, la capitale portugaise louera auprès de la plateforme américaine un millier d’appartements, désertés en raison de la pandémie, d’ici fin 2020. Les biens en question seront ensuite sous-loués à moindre prix à des ménages qui rencontrent des difficultés financières.

Cette initiative a coûté au total 15 millions d’euros à la municipalité. Elle s’inscrit dans le cadre de son programme qui vise à remédier à la crise du logement. Quel en sera l’impact chez les professionnels qui distribuent des contrats d’assurance habitation sachant que cette couverture n’est pas obligatoire pour les locataires au Portugal ?

Les recherches de locations pour l’été se multiplient, mais les réservations ne suivent pas

De nombreux Français ont déjà commencé à programmer leurs vacances bien que la pandémie instaure un climat d’incertitudes. Cependant, même s’ils aspirent à voyager, la restriction des déplacements à moins de 100 km (en vigueur jusqu’au 1er juin dernier) a quelque peu limité leur projet.

Par conséquent, environ 85 % des recherches sur Internet concernant des logements à louer durant l’été ont concerné des hébergements situés dans l’Hexagone. De plus, ces derniers sont localisés à moins de 80 km du domicile des intéressés. Toujours est-il que ces recherches sont restées au stade de l’intention et ne se sont pas converties en réservations, comme l’indique Airbnb.

La plateforme américaine rapporte dans un communiqué de presse qu’elle a enregistré plus de 21 millions de recherches de logements à louer du 15 avril au 15 mai 2020. 50 % de ces requêtes ont porté sur juillet et août.

Les logements Airbnb bientôt proposés à la location par la mairie de Paris ?

L’Hexagone est le deuxième marché d’Airbnb. Pour le géant américain, la crise sanitaire s’est traduite par l’annulation des réservations des Français. Ses pertes sont particulièrement importantes à Paris étant donné que la ville compte 70 000 offres d’appartements.

La municipalité a l’intention de profiter des difficultés rencontrées par l’entreprise pour l’évincer. Iann Brossat, adjoint au Logement, a indiqué que la mairie de Paris prévoit de racheter les logements Airbnb. Ces derniers seront ensuite loués à un tarif 20 % inférieur au prix du marché. Concrètement, le mètre carré sera proposé à environ 18 euros par mois.

Interviewé par le magazine Challenges, Ian Brossat explique :

Des propriétaires ont acheté des logements dans une logique d’investissement. Ils les ont placés sur Airbnb afin de rembourser leurs prêts. Paris travaille sur le rachat de ces logements grâce à la société foncière qu’Anne Hidalgo a porté durant la campagne municipale.

Iann Brossat.

Archives

Comparez les
assurances habitation
Plus de 3O formules d'assurance comparées
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
Plus de 30 formules
d’assurance habitation comparées
en moins de 3 mn
Je trouve la
meilleure assurance
Assurance habitation
Vous recherchez la meilleure assurance habitation ?
Plus de
30 formules
habitation
comparées
Comparez et trouvez la meilleure assurance habitation
Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.