Le gouvernement veut remédier au déséquilibre financier qui pèse sur le système de retraite

grand parent et petit fille dans un parc avec une tablette

Équilibrer le régime des retraites d’ici 2027, notamment sur le plan budgétaire. Tel a été le sujet d’une récente conférence portant sur le financement des retraites. Celle-ci a été organisée avec l’accord du chef du gouvernement. D’après les chiffres officiels, près de 50 % des Français partent à la retraite de manière anticipée grâce aux dispositifs actuels.

Il est possible qu’un employé ne rencontre aucun problème de santé particulier ni de difficulté professionnelle au cours d’une carrière bien remplie. Il peut également arriver qu’une salariée suspende la sienne pendant des années pour pouvoir s’occuper de ses enfants.

Celle-ci est alors susceptible de reprendre le travail jusqu’à 67 ans. Indemniser de la même façon ces deux profils (qui ont souscrit une mutuelle retraite) serait-il équitable ?

En tout cas, les partenaires sociaux accordent une importance considérable à l'équilibre du système de retraite, sur le long terme notamment. Ils veulent s’assurer que la démarche solidaire entre les générations de travailleurs reste crédible.

Les recommandations résultant de la conférence

Un salarié qui choisit de reporter son départ à la retraite et qui préfère contribuer au financement du système devrait bénéficier d’une revalorisation de sa pension. En revanche, un départ anticipé devrait entraîner une décote afin d’assurer l'équilibre budgétaire du dispositif sur le long terme. Dans cette optique, pour encourager les employés à travailler jusqu’à 63 ans, les gestionnaires des retraites complémentaires ont mis en place un système de décote.

Par ailleurs, seules les personnes qui ont réellement besoin d’arrêter de travailler devraient bénéficier des départs anticipés. Il peut s’agir de salariés dont l’état de santé s’est progressivement détérioré en raison des conditions de travail qui leur ont été imposées. Les employés atteints de handicap devraient aussi être concernés.

En tout cas, instaurer un âge pivot risque de renforcer les inégalités de traitement entre les travailleurs d’une même génération si aucune mesure n’est prise concernant les carrières longues.

Aboutir à une certaine équité intergénérationnelle en sortant des modes de gouvernance actuels

Un tiers des Français qui prennent leur retraite de manière anticipée le font dans le cadre d’une carrière longue. Quitter une entreprise à l’âge de 62 ans devient une norme symbolique qui entraîne une certaine discrimination à l’égard des seniors.

Afin que les départs à la retraite reflètent davantage une réalité sociale, la Sécurité sociale doit se détacher des schémas de gouvernance habituels. Faut-il revoir le temps de l'équilibre imputable au système de retraite ?

Le déséquilibre financier du système de retraites découle de l’allongement de la durée de vie des Français. Ce phénomène implique qu’ils seront contraints de verser des cotisations sur une durée plus longue. Quoi qu’il en soit, la solution apportée doit favoriser l’équité intergénérationnelle. Il est alors question de repérer les cibles devant être davantage assurées.

 

Archives

Comparez les
mutuelles santé
Plus de 1000 formules comparées en moins de 2mn
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
Soins médicaux, optique,
hospitalisation, dentaire :
1000 formules santé comparées
en moins de 2 mn
Je trouve la
meilleure mutuelle
Mutuelle santé
Votre mutuelle santé au meilleur rapport qualité / prix
Plus de
1000 formules
Mutuelle santé
à comparer !
Comparez et trouvez la meilleure mutuelle santé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.