Pour les Français, c’est « la maison à tout prix ! »

modèle de maison

Entre un appartement et une maison, le choix est vite fait pour les Français. La résidence individuelle prend largement le pas sur le collectif. Ce rêve d’habiter dans une maison, ils l’ont particulièrement nourri pendant le confinement. Aujourd’hui, pour concrétiser leur projet, ils sont prêts à faire de nombreux sacrifices, à commencer par renoncer à quelques mètres carrés de surface.

Des ambitions revues à la baisse

Interrogés sur leurs attentes en matière de résidence principale, 80 % des Français ont affirmé rêver d’une maison individuelle bâtie, si possible, sur un terrain de superficie appréciable.

Faute d’offres satisfaisantes sur le marché, ils sont nombreux à envisager de faire construire, mais là encore, le parcours n’est pas des plus simples.

ImportantEn effet, de nouvelles règlementations sont entrées en vigueur concernant les bâtiments neufs. De nouvelles normes vont contribuer à augmenter les coûts de construction, lesquels finiront tôt ou tard par se répercuter sur le budget des porteurs de projet. De plus, les professionnels du bâtiment doivent aujourd’hui faire face à une flambée du coût de l’énergie et des matériaux de construction.

Les candidats à la propriété sont donc, pour la plupart, obligés de revoir leurs ambitions à la baisse. Mais plutôt que de renoncer à leur rêve de maison individuelle, ils préfèrent réduire la surface de terrain à acheter.

Je trouve la meilleure assurance habitation

Le marché du terrain commence également à se tendre

Avant de penser à l’assurance habitation et les autres charges relatives à la propriété immobilière, le porteur de projet devra d’abord estimer le budget qu’il devra consacrer à la construction de sa future maison. Et ce, en tenant compte de l’inflation que connait le prix des terrains ces dernières années.

Malheureusement, en consultant les archives du gouvernement, les derniers chiffres répertoriés concernant le prix des terrains sont ceux de 2020. Entre autres, il y est mentionné que par rapport à 2019, le prix a progressé de +3,7 %.

Ce qui a contraint bon nombre d’acquéreurs à réduire la superficie achetée. En moyenne, les acheteurs se positionnent sur un terrain de 924 mètres carrés, soit 1,2 % de moins qu’un an auparavant.

Et pour le moment, les observateurs ne décèlent aucun signe pouvant laisser présager d’une baisse de prix dans un futur plus ou moins proche.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.