Aux États-Unis, l’activité immobilière dans l’ancien dépasse les prévisions

agent immobilier

La Fédération nationale des agents immobiliers américains (NAR) a récemment publié les chiffres des ventes de logements anciens pour le mois de janvier 2022. En rythme annualisé, la NAR annonce une progression de 6,7 % sur un mois, au-dessus des prévisions. L’empressement des acquéreurs avant la remontée des taux de crédit explique en grande partie le dynamisme inattendu de l’activité.

Un volume de ventes supérieur aux prévisions porté par les taux bas

Selon le NAR,

Au cours du mois de janvier 2022, le volume de transactions conclues a atteint 6,5 millions, tous types de biens confondus.

Ce sont 420 000 maisons et appartements de plus que ce qu’anticipaient les analystes qui ont changé de propriétaire. Ces derniers prévoyaient d’ailleurs un léger repli par rapport à décembre.

Le marché reste ainsi sur la tendance haussière observée depuis le début de la pandémie. Les conditions d’emprunt très attractives ont en effet entraîné une ruée sur le marché, tirant les prix de l’immobilier vers le haut. Résultat, le stock de logements disponibles à la vente s’est considérablement réduit.

Néanmoins, cette envolée de la valeur de la pierre a contribué à l’inflation galopante qui préoccupe les autorités au plus haut point.

Important La Réserve fédérale devrait en conséquence appliquer une hausse des taux d’intérêt en mars, une première depuis le début de la crise sanitaire.

En attendant ce changement, les candidats à l’accession à la propriété et les investisseurs se sont empressés de concrétiser leurs projets afin de profiter de taux toujours très bas. Pour faire baisser la dépense au maximum, les ménages activent différents leviers comme le recours à un comparateur d’assurance habitation en ligne pour trouver une couverture adaptée à leurs besoins à moindre coût.

Je trouve la meilleure assurance habitation

Des prix immobiliers toujours sur une tendance haussière

Le niveau élevé de la demande soutient la poursuite de l’augmentation marquée des prix immobiliers.

Important Sur un an en janvier, le prix médian des logements affiche une croissance de 15,4 % à 350 300 dollars.

Le NAR précise qu’

Il s’agit de la 119e hausse consécutive, créant une séquence inédite en termes de longueur.

En parallèle, les stocks sont tombés à un niveau bas historique correspondant à 1,6 mois au rythme des ventes actuel.

Dans toutes les régions, les nombres de ventes ont été supérieurs à ceux de décembre 2021. Le sud se distingue avec un bond de 9,3 %, suivi par le Nord-Est (+6,8 %). Dans le Centre et l’Ouest, le taux de progression mensuel a dépassé 4 %.

S’agissant des prêts hypothécaires, les taux étaient descendus sous la barre des 3,50 %, se maintenant même en dessous de 3 % pendant plusieurs mois. Mais l’inflation galopante et des dépenses de consommation importantes, les prêts à l’habitat sur 30 ans se négocient autour de 4 %, un pic inédit depuis mai 2019.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.