Le promoteur immobilier chinois, Fantasia, en mauvaise posture

ville de Hong-Kong

Centrée sur l’immobilier de luxe, la société a récemment affirmé être incapable de payer une part de sa dette. Une annonce faite dans un contexte où le géant Evergrande suscite toujours d’ardentes inquiétudes. À la bourse de Hong Kong, cette entreprise a vu son action être suspendue depuis le 4 octobre dernier.

Créée en 1996, Fantasia s’est vite consacrée aux projets résidentiels haut de gamme et aux appartements de luxe. Entre janvier et juin 2021, elle a engrangé 23,7 millions de dollars nets de bénéfices. Ses revenus se sont quant à eux élevés à 1,7 milliard de dollars. Active dans plusieurs villes de l’Empire du Milieu, la société est cotée à la bourse de Hong Kong. Sur ce marché financier, ses titres ont fait depuis le 29 septembre dernier l’objet d’une suspension.

Sur la filière immobilière en Chine, Fantasia ne figure pas parmi les leaders. En matière de ventes, elle est positionnée au 73e rang des promoteurs immobiliers du pays.

La pression s’intensifie sur le marché chinois de l’immobilier

Une position dévoilée par une étude du cabinet CricChina, relayée par un quotidien américain. L’entreprise se situe loin derrière le géant Evergrande, troisième du palmarès.

Malgré sa place reculée, l’état de Fantasia est cependant de nature à raviver les inquiétudes liées à l’immobilier. Une filière fortement surveillée par le gouvernement chinois et qui détient une place déterminante dans l’économie locale. Soucieux du surendettement démesuré de plusieurs de ses acteurs, les régulateurs ont alors défini de nouveaux ratio prudentiels.

Toutefois, les problèmes d’Evergrande nourrissent l’appréhension d’une contagion dont les retombées s’avèrent difficilement appréciables. Pour information, le modèle économique de cette enseigne repose essentiellement sur l’endettement. À Hong Kong, où le titre du géant immobilier est suspendu depuis le 4 octobre 2021, une déclaration est attendue.

En attendant, le marché de l’immobilier en Chine devient légèrement plus tendu, ébranlé par les échecs d’Evergrande. Une conjoncture qui pourrait impacter sur l’activité des sites de comparatif assurance habitation.

L’entreprise est dans l’impossibilité de régler certaines dettes

Le 5 octobre 2021, Fantasia a en effet fait part de son incapacité à résorber une part de sa dette. Craignant une éventuelle mauvaise nouvelle, les observateurs ont été surpris par l’annonce.

La société de Shenzhen a manqué le 4 octobre 2021 de respecter l’échéance pour la restitution d’obligations. Des titres qui représentent environ 177 millions d’euros (206 millions de dollars). Dans le même temps, Country Garden Services a révélé que l’une des filiales de Fantasia n’a pas remboursé un prêt. D’après l’entreprise de gestion immobilière, ce dernier s’établit à 93 millions d’euros (700 millions de yuans). Pour sa part, Fitch a pris la décision d’abaisser le score de Fantasia à CC-, contre B auparavant. Un choix motivé par :

  • Ses inquiétudes quant à la transparence de l’entité sur le plan financier ;
  • Le risque d’une faute de paiement.

Surtout sur le marché du high yield (dette à haut rendement), les répercussions ont été immédiates. D’après Bloomberg, depuis 2013 minimum, le secteur du high yield en Chine n’a jamais connu une telle correction en une séance.

top

Archives

Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.