Une partie des supermarchés Waitrose vont se muer très prochainement en logements

file d'attente devant un supermarché

L’avancée du digital a inéluctablement promu la vente en ligne. Ce qui a, de fil en aiguille, jeté de l’ombre sur les activités des acteurs de la distribution physique. Et l’avènement du Covid-19 ainsi que les préconisations sanitaires ne leur ont pas laissé la tâche facile. Une situation qui a poussé bon nombre de magasins à repenser leur modèle économique.

Les habitudes de consommation ont nettement évolué depuis le déploiement du numérique, il y a de cela quelques années. Les consommateurs ont pris plaisir à acquérir les produits dont ils ont besoin en toute simplicité, en quelques clics et sans avoir à se déplacer. Un virage qui, il faut le reconnaître, est difficile à négocier par les grands distributeurs traditionnels qui sont alors contraints de se réinventer pour réussir à survivre.

Pour John Lewis, l'une des plus grosses chaînes de magasins britanniques, la solution serait d’aménager une partie de ses domaines en résidences. De cette façon, l’entreprise va faire d’une pierre deux coups puisqu’elle participera à l’allègement de la crise de logement dans le pays.

Répondre à la pénurie de logements

Trouver une assurance habitation pas chère est loin d’être une partie de plaisir dans les centres-villes britanniques, surtout à l’heure de la crise d’habitation. Un contexte qui aurait été amplifié par les impacts de la pandémie du Covid-19. La création de logements est l’une des solutions les plus efficaces pour pallier la demande en surnombre.

C’est cet objectif que s’est fixé le groupe John Lewis, le propriétaire des supermarchés Waitrose qui sont des leaders de la distribution dans le royaume. Il compte alors construire des appartements, des maisons ainsi que des studios sur une partie de ses propriétés - au-dessus des magasins susmentionnés, plus exactement ou à côté des centres de distribution de la marque.

À noter que cette initiative n’est pas une grande première pour l’établissement puisque plusieurs résidences possédant une porte verte, notamment celles implantées dans un petit village de Leckford, dans l’Hampshire, font partie de ses desseins partenaires. Pour en revenir à son dernier projet, John Lewis compte édifier 10 000 logements, dont l’installation des premières d’entre eux étant prévue dans le sud-est de l'Angleterre.

Revoir son business model pour rebondir vers l’avant

Des tarifs préférentiels seront proposés aux 80 000 collaborateurs de l’entreprise. Une manière pour celui-ci de se rattraper des dernières années pendant lesquelles il s’est vu perdre de terrain au profit des e-commerçants.

En effet, il faut reconnaître que l’essor de l’e-commerce, résultant de l’évolution inéluctable des technologies de l'information et de la communication, a ébranlé les habitudes de consommation. Les acheteurs ont pris goût à la praticité de ce nouveau mode d’achat, car ils peuvent désormais accéder à des sites de vente en ligne 24 h/24 et 7j/7 et sont libérés des contraintes liées au déplacement et de la perte de temps en faisant le tour des boutiques avant de trouver l’article dont il a besoin.

À cela s’ajoutent les vagues de confinement résultant de la pandémie de Covid-19. Le groupe a, de ce fait, dû mettre la clé sous la porte pour 16 de ses 50 magasins et revoir en même temps son business model, outre le fait d’avoir mis en place une plateforme pour être présent sur le web et invertir 935 millions d’euros dans la rénovation de ses succursales restantes.

top

Archives

Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.