De nombreux Français possèdent des appartements comme résidences secondaires

Appartement résidence secondaire

En général, une résidence secondaire fait immédiatement penser à la campagne, à la montagne, au littoral, etc. Une enquête de SeLoger a récemment contredit cette idée assez répandue au sein de la population. En réalité, les résidences secondaires des Français sont majoritairement constituées d’appartements. Ce type de bien est par ailleurs nombreux dans les grandes villes de l’Hexagone.

Les appartements représentent 44 % de l’ensemble des résidences secondaires en France, selon une étude SeLoger by OpinionWay. D’autre part, 23 % de ces logements sont situés dans les grandes agglomérations urbaines. Ces chiffres démentent ainsi les idées reçues sur le sujet et s’avèrent particulièrement surprenants pour le public. L’enquête permet également de découvrir les tendances dans le secteur.

D’après l’Insee, 3,65 millions de biens immobiliers étaient des résidences secondaires l’année dernière. La France affiche par ailleurs une progression continue de ce type de logements depuis plusieurs décennies. De plus, leur nombre tend à augmenter plus rapidement par rapport aux résidences principales sur tout le parc français.

Des propriétaires peu enclins à louer

En assurance habitation, le prix du contrat varie sensiblement entre une résidence principale et secondaire. Cette situation vient de la différence entre l’occurrence et le type de risques à couvrir. Effectivement, une résidence secondaire est moins exposée aux dégâts liés à l’occupation prolongée du bâtiment. Un logement principal, en revanche, est souvent protégé des dommages propres aux locaux inoccupés.

Cela dit, les Français sont réticents à mettre leur habitat secondaire en location, selon l’enquête de SeLoger. 69 % des sondés refusent en effet de proposer leur bien sur le marché locatif. Seuls 31 % des propriétaires interrogés prévoient un retour sur investissement de leur résidence secondaire.

Pourtant, les loyers permettront à terme d’amortir les divers frais à la charge de ces propriétaires. Ces dépenses incluent notamment les impôts, les assurances, l’entretien, etc. Ainsi, les spécialistes sont quelque peu surpris par cette position des Français possédant des résidences secondaires.

ImportantCe type de logement représente désormais 9,9 % du parc français, contre 9,5 % en 1982.

Des résidences principales potentielles

ImportantD’après l’étude citée, 11 % des propriétaires de résidences secondaires sont des locataires dans leur logement principal.

Ce constat contredit ainsi une autre opinion concernant les personnes disposant d’un habitat secondaire. En revanche, l’enquête confirme qu’elles viennent surtout (à 38 %) des villes dépassant les 100 000 habitants. Seuls 15 % de ces profils vivent en zone rurale.

Les Franciliens représentaient par ailleurs 29 % des sondés possédant un logement secondaire. Avec le télétravail et la crise sanitaire, 25 % des propriétaires comptent bientôt vivre dans leur résidence secondaire. Ce dernier deviendra à terme leur habitation principale, au détriment de leur logement actuel. Le projet en question est partagé par 32 % des personnes souhaitant acheter une résidence secondaire.

Ainsi, le groupe SeLoger confirme les résultats de plusieurs études antérieures concernant le rapport des Français avec l’habitat. Les citoyens cherchent à changer de cadre de vie depuis les confinements de l’année dernière. Un logement secondaire permet justement d’avoir une option disponible à tout moment.

top

Archives

Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.